L'ESSENTIEL DE L'ACTUALITE A 22H00 GMT (14/08)

Envoyer par e-mail
15/08/2019 | 00:00

ITALIE

LA CRISE POLITIQUE ENTRE PARENTHÈSES LE TEMPS D'UN HOMMAGE

GÊNES - La crise politique qui agite l'Italie a été mise entre parenthèses mercredi le temps de rendre hommage à la mémoire des 43 personnes tuées dans l'effondrement du pont Morandi à Gênes il y a un an.

Le président de la République italienne Sergio Mattarella et les chefs de file des différents partis politiques se sont rassemblés pour une messe donnée à l'occasion du premier anniversaire de la tragédie.

Le 14 août 2018, alors qu'une forte pluie s'abat sur la région de Gênes, une portion d'environ 1,2 kilomètre du viaduc Morandi s'effondre entraînant des voitures et des camions dans une chute mortelle de 50 mètres.

Le ministre de l'Intérieur a provoqué la semaine passée une crise politique réclamant des élections anticipées qu'il espère remporter pour gouverner seul. Un débat devant le Sénat est prévu le 20 août.

---

MIGRANTS-L'OPEN ARMS PEUT ENTRER EN ITALIE, DIT LA JUSTICE

ROME - Le navire humanitaire espagnol Open Arms avec à son bord 160 migrants récupérés en Méditerranée au large de la Libye doit être autorisé à entrer dans les eaux territoriales italiennes contrairement à ce que dit le ministre de l'Intérieur Matteo Salvini, a décidé mercredi la justice administrative.

Le ministre, qui dirige le parti d'extrême droite la Ligue, a fait savoir qu'il n'autoriserait pas le navire à entrer malgré la décision du tribunal administratif de Rome.

Matteo Salvini avait fait savoir mardi qu'il bloquerait l'Open Arms, ainsi que l'Ocean Viking, un navire affrété par les ONG Médecins sans Frontières (MSF) et SOS Méditerranée. Ce dernier navire a pour sa part recueilli quelque 350 migrants, également au large de la Libye.

L'association humanitaire espagnole Open Arms avait saisi la justice pour demander à ce que son navire soit autorisé à entrer en Italie sur la base du droit maritime international.

Dans sa décision, la justice déclare que la plainte d'Open Arms "ne semble pas être totalement dénuée de fondement juridique" et que le navire est confronté à une situation "exceptionnellement grave". Les magistrats ne précisent toutefois pas si le bateau doit être autorisé à accoster ni si les migrants peuvent débarquer.

---

HONG KONG-LA CHINE ASSIMILE LE MOUVEMENT À DU TERRORISME

HONG KONG - La Chine a assimilé mercredi le mouvement protestataire à Hong Kong à du "terrorisme", au lendemain de scènes violentes à l'aéroport de la ville semi-autonome où les manifestants s'en sont pris à deux hommes qu'ils soupçonnaient d'être des sympathisants du pouvoir à Pékin.

Le trafic aérien a repris mercredi à l'aéroport de Hong Kong, l'un des plus fréquentés au monde, après deux jours de perturbations, mais de nouveaux heurts ont opposé forces de l'ordre et manifestants à la tombée de la nuit dans certains points de la ville.

Dix semaines de confrontations de plus en plus violentes entre la police et les contestataires ont plongé l'ancienne colonie britannique dans sa crise la plus grave depuis son retour dans le giron chinoise en juillet 1997.

A PARIS, le ministère français des Affaires étrangères a appelé toutes les parties à renouer le dialogue afin de trouver une issue pacifique à la crise. La France s'était jusqu'ici montrée très discrète sur le sujet.

Les États-Unis se sont eux dits très inquiets des informations selon lesquelles des forces de la police chinoise seraient massées près de la frontière de Hong Kong et ont appelé le gouvernement du territoire semi-autonome à respecter la liberté d'expression.

---

FRANCE-ENQUÊTE APRÈS LA MORT D'UNE ADOLESCENTE EN MALAISIE

PARIS - Le parquet de Paris a annoncé mercredi avoir ouvert une enquête préliminaire pour faire la lumière sur la disparition, en Malaisie, d'une adolescente franco-irlandaise, dont le corps sans vie a été retrouvé mardi après dix jours de recherches.

La jeune fille de 15 ans, Nora Anne Quoirin, avait disparu peu après l'arrivée de sa famille dans un hôtel de Seremban, à 70 km environ au sud de la capitale malaisienne, Kuala Lumpur.

---

FRANCE-LE TAUX DE CHÔMAGE A ENCORE BAISSÉ AU 2E TRIMESTRE

PARIS - Le taux de chômage calculé selon les normes du Bureau international du travail (BIT) s'est replié de 0,2 point au deuxième trimestre en France, cette baisse, la troisième d'affilée, profitant à toutes les catégories d'âge, selon les données publiées mercredi par l'Insee.

Il est revenu à 8,2% de la population active, un plus bas depuis début 2009, en France métropolitaine, et 8,5% en incluant les départements d'Outre-mer (hors Mayotte), affichant là son niveau le plus faible depuis fin 2008.

L'institut a fait état depuis, la semaine dernière, d'une hausse de 0,3% de l'emploi salarié dans le secteur privé au 2e trimestre en France malgré un ralentissement de la croissance (+0,2%) par rapport aux trois premiers mois de l'année (marqués par un PIB en hausse de 0,3% et une augmentation de 0,5% de l'emploi salarié).

Sur un an, le taux de chômage se replie de 0,6 point sur le territoire métropolitain comme en intégrant les Dom.

---

ACCUSATIONS D'INCONDUITE SEXUELLE VISANT PLACIDO DOMINGO

LOS ANGELES - L'Opéra de Los Angeles a déclaré mardi qu'il allait ouvrir une enquête après que des accusations d'inconduite sexuelle visant son directeur général, le ténor espagnol Placido Domingo, ont été rapportées par l'agence Associated Press.

Une dizaine d'artistes féminines ont déclaré à Associated Press avoir été victimes d'un comportement inapproprié de la part de Placido Domingo. L'agence dit s'être entretenue avec une trentaine d'autres personnes ayant affirmé avoir été témoins de ce qu'elles ont décrit comme un comportement "à la teneur sexuelle" du ténor espagnol.

Ces faits remonteraient à trois décennies et se seraient produits dans différentes villes.

Dans un communiqué transmis par son attachée de presse, Placido Domingo, 78 ans, a rejeté ces accusations, les qualifiant de "très troublantes".

---

AFFAIRE EPSTEIN-DES FEMMES VONT ENGAGER DES POURSUITES

NEW YORK - Une trentenaire new-yorkaise, qui dit avoir été sexuellement agressée à l'âge de 14 ans par l'homme d'affaires Jeffrey Epstein retrouvé mort la semaine dernière en prison, a porté plainte mercredi pour complicité contre une ancienne associée du financier et contre la succession de ce dernier.

Selon Jennifer Araoz, qui est âgée de 32 ans, les faits remontent à son entrée au lycée en 2001. Elle était alors âgée de 14 ans. Elle accuse l'associée en question, Ghislaine Maxwell, de l'avoir conduite chez le financier dans son manoir situé dans le quartier de l'Upper East Side à Manhattan.

Ce procès, intenté devant la Cour suprême du comté de New York, s'appuie sur une loi prise par l'Etat de New York qui autorise pendant un an les plaintes pour abus sexuel présumés, même si les faits supposés sont théoriquement prescrits.

Les autorités pénitentiaires ont parallèlement entamé leur enquête interne sur les circonstances du décès du financier, retrouvé inerte samedi dernier dans sa cellule au Metropolitan Correctional Center à Manhattan, apparemment après s'être suicidé. Il se serait pendu.

Epstein, qui fut l'ami de Donald Trump et de l'ancien président Bill Clinton, avait plaidé non coupable des accusations portées contre lui. Il lui était reproché un trafic sexuel concernant plusieurs dizaines de jeunes filles mineures entre 2002 et 2005.

--- LE MONOXYDE DE CARBONE, CAUSE POSSIBLE DU DÉCÈS D'EMILIANO SALA

LONDRES - Les prélèvement sanguins effectués sur le joueur de football argentin Emiliano Sala, décédé dans un accident d'avion en janvier au-dessus de la Manche ont révélé des niveaux élevés de monoxyde de carbone, selon un rapport publié mercredi.

Le pilote du monomoteur qui transportait l'attaquant de 28 ans a probablement été lui aussi exposé au gaz toxique, indique ce rapport du Bureau britannique des accidents aériens (AAIB).

Emiliano Sala a disparu au-dessus de la Manche alors qu'il se trouvait à bord d'un monomoteur Piper Malibu qui l'emmenait de Nantes, le club qu'il venait de quitter, à son nouveau club, Cardiff City, au pays de Galles. Son corps a été retrouvé avec l'épave de l'avion deux semaines plus tard.

Selon des tests toxicologiques cités dans le rapport de l'AAIB, le sang du footballeur présentait un taux de 58% de carboxyhémoglobine (COHb), un complexe stable de monoxyde de carbone (CO) et d'hémoglobine, qui se forme dans les globules rouges lors du monoxyde de carbone est inhalé.

© Thomson Reuters 2019
Envoyer par e-mail