L'effet "gilets jaunes" n'est pas encore totalement passé, prévient ING

Envoyer par e-mail
14/03/2019 | 13:00
(AOF) - En France, la confiance des consommateurs a rebondi en février, passant de 92 à 95, son plus haut niveau depuis octobre. Les intentions d'achat réagissent toutefois plus lentement que les intentions d'épargne. Les dépenses de consommation en janvier ont rebondi de 1,2%, une amélioration peut donc être attendue après la contraction observée au dernier trimestre. Pour autant, il est trop tôt pour déclarer la crise des « gilets jaunes » terminée, estime Julien Manceaux, senior economist chez ING.

L'impact sur la croissance se fera encore sentir au premier trimestre, pesant sur la croissance globale de 2019: ING maintient inchangée sa prévision de croissance du PIB de 1,3% pour cette année.

Les effets du mouvement sont temporairement atténués par le grand débat national que lequel le président Macron fera un premier rapport le 6 mars.

Selon Julien Manceaux, le mouvement pourrait reprendre de l'élan plus tard dans l'année si les propositions de réforme décevaient cette part de l'électorat.

Pour le moment cependant, il semble que les tensions puissent être maîtrisées jusqu'aux élections européennes.

D'ailleurs, il semble que le petit mouvement politique né dans les rangs des "gilets jaunes" coûtera plus de voix à gauche qu'à M. Macron ou Mme Le Pen. Leurs listes sont en tête dans les sondages, montrant que Mme Le Pen semble être la seule alternative à M. Macron pour le moment, conclut ING.

Copyright 2019 AOF
Tous droits de reproduction et de représentation réservés (Avertissement légal)
Envoyer par e-mail