LA MINUTE DURABLE : Boom sur les valeurs “vertes”

30/09/2020 | 16:12

Les actions positionnées sur la thématique des énergies renouvelables, de la transition énergétique ou encore celles avec des notations ESG favorables ont clairement la cote depuis le début de l’année. L’indice MSCI Europe ESG Leaders abandonne 7,8 % sur 2020 contre près de 14 % pour l’Euro Stoxx 600. Cette surperformance est d’autant plus importante lorsqu’on étudie des indices plus spécifiques. Cette tendance est portée par les objectifs climatiques fixés par l’Europe qui sont au centre de son plan de relance économique. Revenons sur quelques grands gagnants qui ont largement contribué à cette surperformance.

Nous évoquions ci-dessus les performances des valeurs “vertes”. Si l’on étudie le comportement de l’indice European Renewable Energy, celui-ci progresse de près de 30 % sur 2020, au coude à coude donc avec le NASDAQ 100. Cet indice européen est composé des 10 des actions les plus importantes et les plus liquides du secteur des énergies renouvelables. On y retrouve notamment : 

  • Verbund, premier producteur et distributeur d’électricité autrichien. La société gère 131 centrales hydrauliques et 153 centrales éoliennes et solaires. L’action pèse 21,75 % de l’indice dont il est question. Néanmoins, ce n’est pas le meilleur exemple pour parler d’un “Boom” puisque le titre ne progresse que de 4 % sur 2020.

  • Vestas Wind Systems est le premier producteur mondial de turbines pour les éoliennes. Cotée à la bourse de Copenhague, la société enregistre un gain de 47 % sur l’année.

  • Siemens Gamesa Renewable Energy. Concurrente de Vestas, cette société espagnole opère également dans la production de turbines éoliennes ainsi que dans la construction de parcs éoliens. Elle suit la trajectoire de Vestas avec une performance de 46 %.

  • EDP Renovaveis. Coté à Euronext Lisbonne, le spécialiste des énergies renouvelable performe de près de 40 % sur 2020.
  • Meyer Burger Technology. Basée en Suisse, cette société oeuvre dans les semi-conducteurs pour l’industrie solaire notamment le photovoltaïque. Cependant, cette action évolue à contre-courant puisqu’elle recule de 18,6 % depuis le premier janvier.
Graphique Bloomberg sur 2020 en base 100 : en vert NASDAQ 100 - en blanc European Renewable Energy index - en rose l'Euro Stoxx 600.

Ces actions ne sont pas les seules à avoir la cote. Outre les classiques du moment qui suscitent l’intérêt des investisseurs français - Voltalia, Neoen, Carbios, Albioma, McPhy Energy - nous pouvons trouver des acteurs européens qui ont pu doubler de valeur sur 2020. La suite en graphique : 

Graphique Bloomberg sur 2020 en base 100 : en vert ITM Power (+ 265 %) - en blanc Alfen (+ 233 %)  - en rose Ceres Power (+ 111 %) - en rouge Solaria (+ 135 %).

Toutefois, ce rallye haussier conduit à une forte valorisation du secteur qui peut s’accompagner de changement à la baisse des recommandations de la part des analystes. Un exemple récent est la Société Générale qui rétrograde sa recommandation sur Neoen de conserver à vendre, en dépit d’un objectif de cours ajusté à la hausse.

Pour justifier une telle appréciation des cours, il va de soi que les sociétés doivent tenir leur engagement, à l’instar de… Nikola, la start-up américaine qui valait des milliards mais dont les camions à l’hydrogène ne roulent pas. Les attentes des investisseurs sur ce type de valeur peuvent également être déconnectées de ce qui est réalisable conduisant ainsi à des promesses non tenables. 

Ce n’est pas pour autant qu’il faut fuir la thématique des valeurs “vertes”, des analystes de la DNB Bank mettant en évidence des opportunités dans le gaz industriel (cf Air Liquide), l’acier à faible émission de Co2, l’ammoniac et les engrais (cf Yara International).

Nathan Houtch
© Zonebourse.com 2020
Copier lien
Dernières actualités sur "Sociétés"
03/12
03/12
03/12
03/12
02/12