LFDE : l'optimisme des investisseurs pourrait se muer en complaisance peu rationnelle

06/12/2022 | 16:51
(AOF) - Les marchs, qui ont ft Nol avant lheure, risquent bien de passer la trve des confiseurs avec la gueule de bois , prvient Enguerrand Artaz, grant chez La Financire de l'Echiquier. Selon ce dernier, loptimisme, dont les investisseurs ont fait preuve depuis septembre, pourrait, prsent, se muer en complaisance peu rationnelle. Il en prend pour tmoins les mouvements des marchs la semaine dernire. A lissue dun discours de Jerome Powell, les indices actions, notamment amricains, ont fortement progress.

" Pourtant, il n'y avait pas une syllabe dans les propos du patron de la Fed qui ait fourni une nouvelle information. Simplement, M. Powell a confirm que la prochaine hausse des taux serait certainement de moindre ampleur que les prcdentes, c'est--dire plutt de 0,5% que de 0,75%. Soit le scnario de base du march depuis plusieurs semaines ", souligne La Financire de l'Echiquier.

Le gestionnaire d'actifs rappelle que les " bear market rallys " forte hausse de court terme des actions dans une tendance baissire moyen terme ne sont pas rares. En moyenne, depuis les annes 1970, ils ont t de 15% sur le S&P 500, dpassant parfois les 20%, et ont dur 55 jours. A ce titre, le rebond rcent +14,5% sur le S&P 500 en un peu plus de 2 mois est donc dans la norme.

Selon Enguerrand Artaz, afin que la tendance se poursuive, d'autres bonnes nouvelles seraient ncessaires, commencer par une confirmation que l'inflation amricaine connat une relle dclration. " Faute de nouveaux catalyseurs, et encore davantage si des signaux moins positifs rapparaissaient, les marchs, qui ont ft Nol avant l'heure, risquent bien de passer la trve des confiseurs avec la gueule de bois ", conclut le grant.

AOF 2023
Copier lien
Dernires actualits sur ""
03/02
03/02
03/02
03/02
02/02