La Bourse de Francfort malmenée par le rebond de la pandémie (-4,37%)

21/09/2020 | 18:09

Francfort (awp/afp) - La Bourse de Francfort a fini en forte baisse lundi, le Dax perdant 4,37% pour retomber autour des 12.500 points, dans un marché inquiet d'une flambée des nouveaux cas de Covid-19 en Europe.

L'indice vedette a perdu 573,8 points à 12.542,44 points, tandis que le MDax des valeurs moyennes a cédé 3,68% à 26.499,95 points.

La peur devant la reprise de la pandémie en Europe, où l'on croyait que le pire était passé, "a de nouveau saisi le marché boursier", note Andreas Lipkow, analyste chez Comdirect.

Des mesures de restriction face au coronavirus ont déjà été mises en place localement dans plusieurs pays européens dont l'Espagne, le Danemark, la France et l'Irlande, ce qui pourrait peser sur la reprise déjà fragile.

Les craintes liées au Covid-19 "ont été repoussées pendant trop longtemps" par des investisseurs qui ont perdu leur sang-froid lundi et décidé de "vendre des actions à grande échelle", résume M. Lipkow.

Le secteur bancaire a aussi été fragilisé par une enquête du consortium de journalistes ICIJ concluant que des montagnes d'argent sale avaient transité par de grandes banques internationales entre 1999 et 2017.

- La première banque allemande DEUTSCHE BANK (-8,76% à 7,00 euros), visée dans l'enquête, et sa dauphine COMMERZBANK (-5,42% à 4,24 euros sur le MDax) ont été malmenées en Bourse comme d'autres grands établissements européens.

- LUFTHANSA (-9,46% à 7,79 euros sur le MDax): le premier groupe de transport aérien européen a annoncé lundi des milliers de suppressions d'emplois supplémentaires, alors qu'il perd actuellement 500 millions d'euros par mois.

- Le fabricant d'éléments de moteurs d'avions MTU AERO ENGINES (-7,97% à 141,95 euros) a également pâti du choc durable frappant le secteur aérien.

- GRENKE (-7,21% à 30,90 euros sur le MDax): le groupe de location financière au coeur d'attaques sur la véracité de ses comptes a annoncé lundi le lancement d'un audit indépendant et la suspension du mandat du fondateur en tant que vice-président du conseil de surveillance.

- ZALANDO (-2,74% à 75,34 euros) : le géant allemand du prêt-à-porter en ligne va proposer la vente et l'échange d'articles de seconde main, dans un premier temps en Allemagne et Espagne avant de la généraliser en octobre en France notamment.

afp/rp

© AWP 2020
Copier lien
Dernières actualités sur "Marchés"
00:07
19/10
19/10
19/10
19/10