La Bourse de Tokyo finit stable après avoir soupesé les propos de Powell

23/06/2022 | 09:08

Tokyo (awp/afp) - La Bourse de Tokyo a terminé jeudi autour de l'équilibre après avoir disséqué les commentaires du patron de la Réserve Fédérale devant le Congrès américain, où il a notamment admis le risque d'une récession, tandis que Hong Kong évoluait en net rebond.

L'indice Nikkei des 225 valeurs vedettes a grappillé 0,08% à 26'171,25 points, ayant annulé ses gains de la matinée.

À Hong Kong, l'indice Hang Seng gagnait au contraire 1,85% vers 06H00 GMT, après avoir accusé de lourdes pertes la veille.

Le président de la Réserve fédérale américaine (Fed) Jerome Powell a reconnu mercredi qu'une récession était "certainement une possibilité" aux États-Unis avec le resserrement monétaire plus agressif de son institution pour dompter l'inflation, mais que ce n'était "pas du tout l'effet recherché".

Il a aussi confié qu'un atterrissage en douceur de l'économie américaine allait être "très difficile" à réaliser. Une nouvelle audition de M. Powell est prévue ce jeudi.

Le yen s'est par ailleurs apprécié par rapport au dollar au fil de la séance à Tokyo, une variation de change habituellement négative pour les valeurs exportatrices japonaises.

Les valeurs du jour

TOSHIBA VALORISÉ 22 MILLIARDS ? Le titre Toshiba a progressé de 3,54% à 5.696 yens, alors que des candidats potentiels au rachat du conglomérat envisagent d'offrir jusqu'à 7.000 yens par action, soit environ 22 milliards de dollars, selon des informations de presse.

Un montant à prendre toutefois avec des pincettes, car le processus de rachat est encore à un stade précoce et beaucoup d'incertitudes demeurent quant à sa concrétisation, a mis en garde l'analyste Travis Lundy sur la plateforme Smartkarma.

CONTRETEMPS POUR SHIONOGI : le groupe pharmaceutique nippon Shionogi & Co a chuté de 5,57% à 6.408 yens. Les autorités sanitaires japonaises ont repoussé mercredi leur décision quant à l'approbation de son médicament contre le Covid-19 appelé Xocova (Ensitrelvir). Cette mauvaise surprise a inquiété les investisseurs car Shionogi mise beaucoup sur ce traitement pour doper ses résultats dès son exercice en cours 2022/23.

Du côté du pétrole et des devises

Le pétrole continuait à broyer du noir après ses lourdes pertes de la veille, sur fond notamment des craintes d'une récession américaine. À 06H25 GMT le baril de WTI américain cédait encore 1,36% à 104,75 dollars, et le baril de Brent de la mer du Nord perdait 1,1% à 110,51 dollars.

La monnaie japonaise s'appréciait sensiblement par rapport au dollar, lequel s'échangeait pour 135,78 yens vers 06H40 GMT contre 136,26 yens mercredi à 21H00 GMT.

La monnaie japonaise montait aussi face à l'euro, qui valait 143,48 yens contre 143,97 yens la veille.

Le cours euro/dollar était stable, à un euro pour 1,0565 dollar contre 1,0566 dollar mercredi à 21H00 GMT.

afp/rq

© AWP 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Mat. Premières"
13:37
13:10
12:56
12:54
12:51