La Minute Macro: Indices manufacturiers, emplois et fiscalité

06/04/2021 | 12:42

L’OPEP+ prévoit une augmentation de la production de brut. Janet Yellen plaide en faveur d’un taux d’imposition mondial minimum sur les sociétés. L'indice ISM US manufacturier et de l’emploi au plus haut. L'activité des services chinoise à un plus haut et JP Morgan vise un prix à 130 000 dollars pour le Bitcoin.

  • L’OPEP+ prévoit une augmentation de la production de brut

Alors que tout le monde prédisait le maintien du statu quo, le groupe de Vienne annonce finalement augmenter sa production progressivement dans les mois à venir. Le groupe a convenu d'augmenter la production d'un peu plus de 2 millions de barils par jour entre mai et juillet. Un signe que l’organisation pense à une reprise économique, malgré un plan de vaccination lent et une augmentation des nouveaux cas en Europe. Mais le marché semble entrevoir le signe d’une reprise de la demande : ce matin, le contrat de juin sur le Brent se négociait à 63$, soit une augmentation de 1,61% par rapport à la veille.

Source : ING

  • Yellen demande un taux d’imposition mondial minimum sur les sociétés

Dans un discours prononcé devant le Chicago Council on Global Affairs avant les réunions de printemps du FMI et de la Banque mondiale, la secrétaire au Trésor, Janet Yellen, a plaidé en faveur d’un taux d’imposition mondial minimum sur les sociétés alors que les projets de l’administration Biden de faire croître l’impôt sur les sociétés américaines suscite de nombreux débats. 

Selon Yellen, l'instauration d'un taux minimum mondial pour l'imposition des sociétés permettrait de mettre un terme au nivellement par le bas observé depuis une trentaine d'années sur cette fiscalité. Ce projet est l'un des piliers du plan de rénovation des infrastructures américaines d'un montant de 2.000 milliards de dollars promu par Joe Biden qui souhaite relever le taux de l'impôt sur les sociétés à 28% contre 21% actuellement tout en supprimant certaines déductions associées aux bénéfices réalisés à l'étranger.

Les taux d’imposition sur les sociétés par pays en 2019

Source : Wikipedia 

  • L'indice ISM US manufacturier au plus haut

La croissance de l’activité manufacturière aux États-Unis a accéléré plus que prévu en mars pour atteindre un pic, grâce à une forte croissance des nouvelles commandes, signe qu’une nette reprise de l'économie est en cours. L’indice ISM manufacturier a progressé à 64,7, un plus haut depuis décembre 1983, contre 60,8 le mois précédent, d’après l’enquête mensuelle de l’Institute for Supply Management (ISM). Les économistes attendaient en moyenne une amélioration plus modeste, à 61,3.

Indice ISM US manufacturier

Source : https://tradingeconomics.com

  • La croissance de l'emploi aux États-unis dépasse les attentes en mars

L'économie américaine a créé nettement plus d'emplois que prévu en mars sous l'effet des mesures de soutien prises par l'administration Biden. Le département du Travail a recensé 916.000 créations de postes non-agricoles le mois dernier, alors que les économistes ne prévoyaient en moyenne 647.000. Le taux de chômage a reculé à 6,0% en mars, un taux conforme au consensus, après 6,2% en février. La croissance sur l'ensemble de 2021 pourrait dépasser 7%, ce qui serait son rythme le plus élevé depuis 1984. L'économie américaine s'est contractée de 3,5% en 2020, sa pire performance depuis 74 ans.

  • L'activité des services chinoise à un plus haut en trois mois

Les entreprises manufacturières chinoises ont signalé une nouvelle amélioration des conditions d'exploitation en mars. La production et les nouvelles commandes ont continué de progresser, bien qu'à des taux modérés, tandis que l'emploi s'est rapproché de la stabilisation. À 50,6 en mars, l'indice global (PMI™) corrigé des variations saisonnières - un indicateur composite conçu pour fournir un instantané à un seul chiffre des conditions d'exploitation de l'économie manufacturière - a signalé une amélioration durable de la santé du secteur manufacturier chinois. Toutefois, l’indice a baissé par rapport à 50,9 en février. 

  • Bitcoin:  JP Morgan affiche un objectif de prix à 130 000 dollars 

Le Bitcoin a nettement corrigé samedi entre 59.500$, jusqu'à 56.700$ samedi soir, soit une baisse de 5% en une dizaine d'heures, avant de tenter un rebond dimanche, sans grande conviction. Dans une note publiée en fin de semaine dernière, la banque JP Morgan a en effet estimé que le Bitcoin pourrait rapidement atteindre de nouveaux records, grâce à une baisse de sa volatilité, rendant ainsi la cryptomonnaie plus acceptable pour les institutions qui recherchent des actifs à faible corrélation (avec les bourses) pour mieux diversifier les portefeuilles d'investissement. 

La banque affiche ainsi un objectif de prix à long terme de 130 000 dollars, ce qui représente une hausse potentielle de plus de 120% par rapport aux niveaux actuels.

Cours du Bitcoin en cotation hebdomadaire 

Source : https://www.zonebourse.com/





 



La Rédaction
© Zonebourse.com 2021
Copier lien
Dernières actualités sur "Economie & Forex"
14/04
06/04
18/02
28/01
2020