La Suisse doit importer du beurre pour éviter d'en manquer

19/05/2020 | 10:55

Berne (awp/ats) - Les stocks de beurre sont au plus bas en Suisse et pour la première fois depuis des années, le beurre indigène va manquer. Pour éviter la pénurie, les producteurs devront recourir à des produits importés. Le contingent d'importation sera relevé de 1000 tonnes.

Au début du mois de mai, les réserves de beurre se montaient à 2300 tonnes, un niveau très faible, indique mardi l'Office fédéral de l'agriculture. La hausse de la production de fromage, alors que les volumes de lait collectés sont restés stables, a entraîné ces derniers mois une baisse de la quantité de matières grasses disponibles pour fabriquer du beurre.

Conformément à la demande de l'Interprofession du lait, le contingent d'importation de beurre sera augmenté de 1000 tonnes au 1er juin. Ce volume représente 2,3% des ventes annuelles de beurre en Suisse. Il devrait permettre de garantir l'approvisionnement jusqu'à la fin de l'année. L'Interprofession du lait estime qu'il faut constituer des réserves de 4000 à 5000 tonnes de beurre pour y parvenir.

En accord avec l'interprofession, les transformateurs et les négociants se sont engagés à faire bénéficier les producteurs de lait d'une part de la hausse des prix du beurre liée à la pénurie momentanée de matières grasses du lait.

Le beurre importé dans le contingent relevé pour cette année uniquement est frappé de droits réduits, soit 20 centimes par kilo. Les parts de contingent sont en vente aux enchères jusqu'au 26 mai.

ats/al

© AWP 2020
Copier lien
Dernières actualités sur "Economie & Forex"
15:39
15:24
15:09
14:59
13:34