La croissance mondiale devrait s’établir autour de 4% en 2022 (UBP)

02/12/2021 | 12:04
(AOF) - La croissance ralentit et l’inflation n’en finit plus de grimper sous l’effet d’un choc énergétique sévère en cette fin d’année 2021. Les banques centrales commencent à retirer leurs stimuli monétaires et pronostiquent des hausses de taux prochaines. Le spectre de la stagflation ressurgit et défie la politique économique.

" Celle-ci devra ainsi procéder avec encore plus de finesse que lors des crises passées, en continuant de recourir à la dépense publique et au soutien des banques centrales pour préserver le cycle économique ", souligne l'Union Bancaire Privée dans ses dernières perspectives d'investissement.

Selon la banque privée suisse, la croissance mondiale devrait s'établir autour de 4% en 2022, après un net rebond observé en 2021, à près de 6%.

" La majeure partie des économies ont comblé la perte d'activité occasionnée par la pandémie, et les PIB sont en passe de retrouver, voire de dépasser, les niveaux atteints en 2019 ", note l'UBP.


© AOF 2022
Copier lien
Dernières actualités sur ""
19/01
19/01
19/01
19/01
19/01