Le Comité allocation d’actifs de Neuberger Berman ne partage pas le manque de confiance des marchés

Envoyer par e-mail
11/02/2019 | 11:34
(AOF) - Le Comité allocation d’actifs de Neuberger Berman ne partage pas le manque de confiance des marchés. Il a réaffirmé son biais sur les actions internationales, augmentant notre exposition aux actions des pays développés ainsi qu'à d'autres marchés avec des perspectives de rendement ajusté du risque plus importantes, comme c'est le cas sur les marchés émergents, certains segments de crédit et les matières premières.

Ceci reflète le double pilier de sa perspective centrale : il prévoit toujours que QE (quantitative easing) deviendra QT (quantitative tapering), mais, en particulier après la hausse des taux de décembre, il s'attend à ce que la Réserve Fédérale effectue une pause, facilitant ainsi " l'atterrissage en douceur " pour les Etats-Unis en 2019 ; et il pense que le marché sous-estime la capacité de la Chine à réussir à stabiliser sa trajectoire de croissance, entrainant avec elle le reste du monde.

S'il a vu juste, la conséquence directe pourrait être une resynchronisation de la croissance mondiale à des niveaux plus durables et un retour à la normale pour les prix sur les marchés financiers.

Copyright 2019 AOF
Tous droits de reproduction et de représentation réservés (Avertissement légal)
Envoyer par e-mail