Le Graph du Jour : qui veut croquer Atos ?

20/09/2021 | 12:04

Depuis que rien ne va plus chez Atos, les rumeurs d'un possible rachat se multiplient. Après une première salve de prédateurs présumés en provenance du secteur du capital-investissement, ce sont les noms des concurrents qui sortent du chapeau cette semaine. Du grand classique avec Thales, qui a déjà joué le rôle de consolidateur technologique dans l'industrie française, et Sopra Steria, l'outsider. On a aussi entendu parler d'Orange.

Dans le secteur des services informatiques, le trio de tête en France est constitué du colosse Capgemini, loin devant Atos et Sopra Steria, comme le montre l'illustration qui suit.

Comparaison Atos, Capgemini, Sopra
Comparaison Atos, Capgemini, Sopra (Source Zonebourse avec S&P Capital IQ)

Capgemini dépasse largement ses deux rivaux sur tous les métriques concernés : revenus, rentabilité, capitalisation et effectifs.

  • L'intérêt présumé de Sopra pour Atos et synonyme d'appétit du petit acteur pour le plus gros. Atos emploie deux fois plus de personnel et réalise plus du double de chiffre d'affaires.
  • Il n'est pas certain, mais fort probable que l'Etat Français ne laissera pas filer Atos à l'étranger ni chez un fonds d'investissement, sauf à procéder à une vente par appartements. L'entreprise possède des actifs et des compétences stratégiques.
  • Pour quelques indications de plus concernant les profils différents de modèle économique entre Atos et Capgemini, c'est par ici
Atos Capgemini et Sopra
Parcours des trois titres depuis début 2020
© Zonebourse.com 2021
Copier lien
Dernières actualités sur "Sociétés"
22/10
22/10
21/10
21/10
20/10