Le Nikkei japonais en passe de connaître son pire mois depuis mars 2020

30/09/2022 | 05:31
Les actions japonaises étaient prêtes vendredi à connaître leur pire mois depuis que la pandémie de COVID-19 a secoué les marchés il y a deux ans et demi, après avoir chuté de 1,67 % lors de la séance du matin.

La moyenne des actions Nikkei a chuté sous la barrière psychologique des 26 000, perdant 6,19 % jusqu'à présent dans le mois - sa plus grande baisse depuis mars 2020. Le Topix, plus large, a chuté de 1,45 % et semble également prêt à connaître son pire mois depuis mars 2020.

Les marchés japonais ont suivi les pertes de Wall street, les trois principaux indices boursiers américains ayant fortement chuté pendant la nuit en raison des craintes accrues d'une récession et d'un rapport selon lequel Apple Inc a annulé une augmentation prévue de la production de l'iPhone 14.

"La nouvelle d'hier concernant la suspension par Apple de l'augmentation de sa production a amené le marché à prendre en compte une récession mondiale", a déclaré Takashi Nakamura, stratège principal au Tokai Tokyo Research Institute.

"Même si l'économie devrait s'améliorer au Japon, les tendances à l'étranger rendront difficile pour les investisseurs d'acheter uniquement des actions japonaises."

"Je pense que les chutes des actions américaines étaient une réaction excessive", a déclaré Eiji Kinouchi, analyste technique en chef chez Daiwa Securities, qui pense qu'il pourrait en être de même au Japon, citant un écart entre l'offre et la demande à la fin du mois.

Tous les secteurs du Nikkei ont chuté à l'exception de l'immobilier, qui a gagné 0,17 %. Sur les 225 composantes de l'indice, 184 ont baissé, 37 ont progressé et quatre sont restées stables.

Les deux meilleures performances du Nikkei sont Unitika Ltd , en hausse de 4,81 %, et Oki Electric Industry Co Ltd , en hausse de 3,69 %, les investisseurs ayant ajusté leurs positions. Les deux actions devraient être retirées de l'indice après cette semaine.

Les constructeurs automobiles ont été les moins performants, Mazda Motor Corp ayant enregistré la plus forte baisse (7,49 %). Mitsubishi Motors Corp , Subaru Corp, et Nissan Motor Co Ltd ont suivi.

Fast Retailing Co Ltd, géant de l'habillement et société mère d'Uniqlo, a pesé le plus sur l'indice, avec une chute de 3,44 %. (Reportage de Sam Byford et de l'équipe des marchés de Tokyo ; édition par Subhranshu Sahu)

© Zonebourse avec Reuters 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Économie"
10:51
10:50
10:47
10:42
10:39