Le TSX augmente pour la cinquième journée, les bénéfices des banques renforçant le sentiment d'appartenance.

26/05/2022 | 23:01

Le principal indice boursier du Canada a augmenté jeudi pour atteindre son plus haut niveau en trois semaines, car l'espoir que les banques centrales ne durcissent pas trop leur politique monétaire et les bons résultats de certaines grandes entreprises canadiennes ont atténué les craintes d'un ralentissement économique.

L'indice composite S&P/TSX de la Bourse de Toronto a gagné 148,43 points, ou 0,7 %, à 20 532,18, son plus haut niveau de clôture depuis le 6 mai. Il s'agit de la cinquième journée consécutive de gains pour l'indice, sa plus longue série de gains depuis mars.

Wall Bourse a enregistré des gains encore plus importants après une série de résultats solides dans le secteur de la vente au détail et l'apaisement des inquiétudes concernant des hausses de taux d'intérêt trop agressives de la part de la Réserve fédérale, ce qui a mis les investisseurs dans une humeur acheteuse.

"Un peu d'appétit pour le risque est revenu", a déclaré Elvis Picardo, un gestionnaire de portefeuille chez Luft Financial, iA Private Wealth.

"Les chiffres des banques étaient assez solides. (...) Les investisseurs sont réconfortés de voir qu'elles affichent encore de bons chiffres et qu'elles ne semblent pas se préparer à quelque chose comme une récession."

La Banque Royale du Canada et la Banque Toronto-Dominion ont annoncé jeudi des bénéfices pour le deuxième trimestre qui ont dépassé les estimations, car les provisions pour pertes sur créances (PCL) s'améliorent dans la plupart des banques canadiennes, tandis que la Banque Canadienne Impériale de Commerce a affiché le seul manque à gagner sur le front des bénéfices, car ses PCL ont augmenté.

Les actions de Toronto-Dominion ont progressé de 1,6 %, contribuant à faire progresser de 0,9 % le secteur très pondéré des services financiers.

Les biens de consommation discrétionnaire ont gagné 1,8 %, avec Richelieu Hardware en hausse de 4,2 % après que la maison de courtage CIBC a relevé le titre à "surperformance".

Le secteur de la technologie a gagné 1,9 %, aidé par un gain de 5,2 % pour le géant du commerce électronique Shopify Inc, et le secteur industriel a progressé de 1,8 %.

Sur le front économique, les ventes au détail canadiennes sont restées inchangées en mars par rapport à février, la baisse des ventes chez les concessionnaires de véhicules automobiles et de pièces détachées ayant contrebalancé les gains dans tous les autres sous-secteurs. Selon une estimation préliminaire, les ventes ont augmenté de 0,8 % en avril.

© Zonebourse avec Reuters 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Economie & Forex"
01:26
01:08
00:59
00:59
00:58