Le dollar regagne du terrain par aversion au risque

30/07/2021 | 20:46

New York (awp/afp) - Le dollar regagnait du terrain face à l'euro et à d'autres principales monnaies, retrouvant vendredi son rôle de valeur refuge face aux incertitudes, alors que l'euro était monté à son plus haut niveau depuis un mois.


Vers 18H30 GMT, l'euro perdait 0,25% à 1,1857 dollar alors que plus tôt, après une semaine positive, la monnaie européenne avait repassé le seuil de 1,19 dollar pour la première fois depuis la dernière séance de juin.


Le dollar index, qui compare le billet vert à d'autres grandes monnaies, atteignait 92.153 points en hausse de 0,31%.


Ces dix derniers jours, le dollar index avait glissé, après avoir atteint le 20 juillet, 92.973 points, un sommet depuis début avril.


"L'aversion au risque est entrée en jeu", a affirmé Kathy Lien de BK Asset Management pour expliquer cet entrain pour le dollar.


"Les données américaines étaient mitigées: les dépenses de consommation étaient fortes (+1%) en juin mais il y a eu une révision le mois précédent", a-t-elle souligné.


L'indice des prix PCE, stable en juin, a continué d'augmenter au même rythme de 4% sur un an, ce qui a été une bonne surprise pour les analystes qui s'attendaient à une plus forte hausse des prix.


Mais les investisseurs sont dans leur ensemble sur leurs gardes, soulignait Mme Lien.


Elle pointait du doigt "le mouvement actuel du marché boursier" --qui évoluait en baisse vendredi-- et "le recul des rendements sur les bons du Trésor", qui signifie que ces obligations sûres étaient en forte demande.


Les rendements sur les bons du Trésor américain à 10 ans reculaient à 1,2289% contre 1,2693% la veille.


L'aversion au risque conduit les investisseurs vers des actifs moins risqués, comme les obligations ce qui fait baisser leur rendement, ou comme le dollar.


"Au cours des dix dernières année, le mois d'août a été le mois le plus dur pour les actions", avertissait encore l'analyste de BK Asset Management.


"Entre l'élan des actions qui commence à faiblir et les inquiétudes liées aux nouvelles restrictions dans le monde avec le variant Delta, les investisseurs craignent la possibilité d'une plus sévère correction", a-t-elle poursuivi, ajoutant: "il y en a certains qui se positionnent pour les semaines à venir".


Depuis la fin de la réunion de la Fed mercredi, le dollar avait reculé face à l'euro comme face aux autres grandes monnaies (yen, livre britannique, franc suisse et yuan).


La Fed n'a que légèrement amendé son message: elle privilégie le soutien à l'économie américaine avec des taux bas et un plan de rachat d'actifs massif, et estime que l'inflation est passagère.


En zone euro, l'inflation a pour sa part augmenté en juillet, à 2,2%, dépassant l'objectif de 2% de la BCE, a annoncé vendredi Eurostat.


Cours de vendredi Cours de jeudi

18H30 GMT 21H00 GMT

EUR/USD 1,1857 1,1887

EUR/JPY 130,19 130,14

EUR/CHF 1,0745 1,0772

EUR/GBP 0,8535 0,8515

USD/JPY 109,80 109,48

USD/CHF 0,9063 0,9062

GBP/USD 1,3892 1,3959


afp/rp


© AWP 2021
Copier lien
Dernières actualités sur "Economie & Forex"
18:47
18:42
18:38
16:51
16:45