Le pétrole rebondit alors que l'optimisme de la reprise de la demande chinoise soutient les prix

25/01/2023 | 03:27

Les prix du pétrole brut ont rebondi mercredi, les espoirs de reprise de la demande du principal importateur, la Chine, suite à sa sortie des restrictions liées à la pandémie de COVID-19, ayant apporté un soutien après que les prix aient baissé lors de la session précédente en raison des inquiétudes concernant la croissance économique mondiale.

Les contrats à terme sur le pétrole brut Brent ont gagné 59 cents, soit 0,7%, à 86,72 dollars le baril à 0214 GMT après avoir chuté de 2,3% lors de la session précédente. Les contrats à terme sur le pétrole brut West Texas Intermediate (WTI) ont augmenté de 46 cents, soit 0,6 %, à 80,59 $ le baril, après avoir baissé de 1,8 % mardi.

Les inquiétudes économiques ont été exacerbées par une augmentation plus importante que prévu des stocks de pétrole américains qui a été annoncée après le règlement du marché mardi.

Les stocks de brut américains ont augmenté d'environ 3,4 millions de barils au cours de la semaine terminée le 20 janvier, selon des sources du marché citant les chiffres de l'American Petroleum Institute mardi. C'est le triple de la hausse d'environ 1 million prévue dans un sondage préliminaire de Reuters lundi.

"Mais cette hausse devrait être temporaire car les perturbations de l'offre dues à la vague de froid aux États-Unis il y a quelques semaines n'auront un impact sur les données qu'au cours des deux prochaines semaines", a déclaré Hiroyuki Kikukawa, directeur général de la recherche chez Nissan Securities.

Les données officielles de la U.S. Energy Information Administration seront publiées plus tard mercredi.

"Les attentes concernant la reprise de la demande de carburant en Chine au cours du second semestre sont de plus en plus nombreuses et sont susceptibles de soutenir le sentiment du marché", a déclaré M. Kikukawa, qui prévoit que le WTI se négociera dans une fourchette comprise entre 75 et 85 dollars le baril au cours des prochaines semaines.

L'offre de pétrole devrait rester stable à moyen terme car l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses alliés, un groupe connu sous le nom d'OPEP+, devraient maintenir leurs quotas de production.

Un panel de l'OPEP+ est susceptible d'approuver la politique actuelle du groupe de producteurs en matière de production de pétrole lorsqu'il se réunira la semaine prochaine, ont déclaré cinq sources de l'OPEP+ mardi, alors que les espoirs d'une hausse de la demande chinoise sont contrebalancés par les inquiétudes concernant l'inflation et l'économie mondiale.

© Zonebourse avec Reuters 2023
Copier lien
Dernières actualités sur "Économie"
13:51
13:44
13:41
13:38
13:36