Le plastique : qui produit ?

07/04/2021 | 16:45

A l’occasion de l’événement ESG organisé par notre partenaire SPHERE le 15 avril prochain, la rédaction de Zonebourse a voulu remettre au goût du jour un dossier sur le plastique publié en 2019.

Anthony Bondain revenait alors, dans cet article, sur les usages du matériau, ses plus grands producteurs, les mauvais élèves du recyclage, et les pistes envisagées pour inclure les géants de la production dans la gestion de ce fléau du XXème siècle. Qu’en est-il 18 mois plus tard ? 

Le commerce 

En 2020, le commerce mondial de plastique représentait 1 000 milliards de dollars par an, soit 5% du commerce global des marchandises. A cela il faut ajouter le plastique produit et exploité au niveau national, ainsi que la matière plastique “cachée” dans certains produits transformés. 

Les États-Unis, l'Union européenne, l'Arabie Saoudite et la Corée du Sud sont les plus grands exportateurs de matières plastiques de première fusion. La Chine est le premier exportateur de produits manufacturés intermédiaires et finaux, y compris de textiles synthétiques et d’emballages plastiques vides. Elle est également le principal importateur de plastiques primaires (étude de la CNUCED). 

La production

Sur 9,2 milliards de tonnes de plastique produites dans le monde depuis 1950, 56% ont été produites depuis l’an 2000. 

Ce sont les emballages qui se taillent toujours la place du lion, avec 158 millions de tonnes de plastique produites sur 438 millions (plus d’un tiers de la production mondiale), devant le BTP (71 millions), les biens de consommation et appareils électriques ou électroniques (64), les textiles (62), et les transports (29). Sans surprise, Coca-Cola tient toujours la dragée haute à ses confrères Danone ou Nestlé : l'américain a produit, en 2020, 88 milliards de bouteilles plastiques à usage unique (étude de la Fondation Heinrich-Böll). 

Producteurs de plastique
Source : L'Atlas du plastique, Fondation Heinrich-Böll 

Mais le vendeur ne soda ne saurait être le seul responsable. Les entreprises pétrochimiques, dont la production est moins visible par le consommateur, subissent moins de pression. Pourtant, un petit nombre de multinationales produisent l'essentiel de la matière, parmi elles : ExxonMobil, LG Chem, Sabic, ENI, Dow, ou encore INEOS

La dispersion

Plus un élément, (terre, air, eau, organisme vivant) n’échappe désormais à la pollution plastique. Dans les océans uniquement, 14 millions de tonnes de plastique sont déversées chaque année (sur 40 millions de tonnes rejetées dans la nature), contre 9 millions de tonnes il y a 5 ans. Cette quantité devrait tripler d’ici 2040, selon les nouvelles estimations. Les promesses faites par les gouvernements et les entreprises, prises à la lettre, permettront de réduire ce flux de déchets dans l’océan de 7% seulement d’ici 2040 (étude de SystemiQ). Deux solutions s'imposent donc : produire moins et consommer moins de plastique. 

Quantité plastique dans les océans
Source : L'Atlas du plastique, Fondation Heinrich-Böll 

 

Pour aller plus loin, le lien vers l'Atlas du plastique. 

Roxane Nojac
© Zonebourse.com 2021
Copier lien
Dernières actualités sur "Sociétés"
08:00
14/04
14/04
13/04
12/04