Le président moldave, Igor Dodon, relevé de ses fonctions

Envoyer par e-mail
09/06/2019 | 09:56

(Actualisé avec législatives anticipées, 3e paragraphe)

CHISINAU, 9 juin (Reuters) - La justice moldave a annoncé avoir relevé de ses fonctions, dimanche, le chef de l'Etat, Igor Dodon, et nommé à sa place un ancien Premier ministre, Pavel Filip.

Le tribunal qui a pris cette décision l'a motivée par le fait que le chef de l'Etat n'avait pas dissous le parlement comme le lui avait demandé la Cour constitutionnelle dans un arrêt antérieur.

Aussitôt nommé, Pavel Filip a signé un décret fixant au 6 septembre la tenue d'élections législatives anticipées.

Le Parti démocrate de Moldavie dont est membre Pavel Filip avait promis samedi de contester la légitimité du nouveau gouvernement que venaient de constituer le Parti socialiste, pro-russe, et le bloc ACUM, pro-européen. Igor Dodon est un ancien chef de file du Parti socialiste et il a soutenu la formation du nouveau gouvernement.

La dirigeante d'ACUM, Maia Sandu, ancienne ministre de l'Education et ex-conseillère de la Banque mondiale, a été nommée samedi Première ministre, après des mois d'une impasse politique consécutive aux législatives de février, qui n'ont pas dégagé de majorité claire.

Le Parti démocrate de Moldavie accuse Maia Sandu et les socialistes d'usurpation de pouvoir. A les en croire, Igor Dodon n'a pas tenu compte de l'arrêt de la Cour constitutionnelle stipulant que si un gouvernement n'avait pas été constitué au 7 juin, de nouvelles élections législatives devraient être organisées. (Alexander Tanas; Eric Faye pour le service français)

© Thomson Reuters 2019
Envoyer par e-mail