Le sismographe a enregistré deux pics le jour des fuites du gazoduc de la Baltique - GFZ (Allemagne)

27/09/2022 | 15:43

Un sismographe situé sur l'île danoise de Bornholm a enregistré à deux reprises des pics représentant des secousses telluriques lundi, le jour où les gazoducs Nord Stream 1 et 2 ont subi des chutes de pression spectaculaires, a déclaré le centre de recherche géologique allemand GFZ.

Le sismographe a enregistré un quasi-silence jusqu'à 0003 GMT (2 heures du matin, heure locale) lorsqu'il y a eu un pic représentant un tremblement de la terre suivi d'une forme d'onde sifflante continue. Le schéma s'est répété à 1700.

Des politiciens européens et des experts en sécurité ont suggéré que la rupture du pipeline près de Bornholm pourrait avoir été causée par un sabotage. Le GFZ a refusé de préciser si les secousses enregistrées auraient pu être le résultat d'une explosion.

"Il y a eu un pic et ensuite un bruit régulier", a déclaré Josef Zens, porte-parole du GFZ. "Nous ne pouvons pas dire si cela pourrait être du gaz qui s'écoule".

La dépressurisation de Nord Stream 2 a été signalée pour la première fois lundi après-midi. La dépressurisation du gazoduc Nord Stream 1 a été signalée en début de soirée, peu après le deuxième des deux pics.

© Zonebourse avec Reuters 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Économie"
01:35
09/12
09/12
09/12
09/12