Le taux de chômage remonte à 2% en novembre

07/12/2022 | 12:30

Zurich (awp) - Le taux de chômage a légèrement augmenté à 2,0% en novembre, après 1,9% en octobre. La situation sur le marché du travail s'est améliorée par rapport à l'année dernière, quand ce taux atteignait 2,5%.

A la fin du mois, 91'327 personnes étaient inscrites au chômage auprès des offices régionaux de placement (ORP), soit 1691 de plus que le mois précédent. Le chômage a diminué de 24'917 personnes (-21,4%) sur un an, selon les relevés du Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) publiés mercredi.

Cette légère hausse est à mettre sur le compte de la météo, a souligné en téléconférence Boris Zürcher, chef de la Direction du travail au sein du Seco, précisant que le nombre de chômeurs avait augmenté de 1200 personnes dans la construction et de 1000 dans la restauration. Il s'agit là d'une "augmentation très modérée".

En termes corrigés des variations saisonnières (CVS), le taux de chômage a reculé de 0,1 point de pourcentage sur un mois, à 2,0%. Les signaux d'un affaiblissement conjoncturel ne se font pas encore sentir, a ajouté le directeur, rappelant que les chiffres du chômage actuels reflètent la situation d'il y a trois ou quatre mois. Il voit donc un ralentissement de la dynamique sur le marché du travail, mais pas d'effondrement.

Les chiffres correspondent aux projections des économistes interrogés par AWP. Ils anticipaient un taux entre 1,9% et 2,1% en novembre et entre 2,0% et 2,1% de manière désaisonnalisée.

Plus forte hausse au Tessin

En Suisse alémanique, le taux de chômage s'est établi à 1,6%. En Suisse romande et au Tessin, il a grimpé de 0,1 point à 2,9%. Sur un an, la baisse atteint respectivement 0,6 et 0,5 point. Le canton de Genève reste le mauvais élève (3,8%), suivi par le Jura (3,5%) quand la plus forte hausse a été enregistrée au Tessin (+0,4 point).

Le chômage des jeunes (de 15 à 24 ans) a diminué de 0,7% à 8633 personnes, quand celui des 50-64 ans a augmenté de 2,4% pour toucher 28'038 personnes. Par rapport à novembre 2021, les reculs atteignent respectivement 18% et 22%.

L'ensemble des demandeurs d'emploi inscrits se chiffre à 164'496 personnes, soit 4402 de plus que le mois précédent. C'est 20,3% de moins qu'au même mois de l'an dernier.

Le chômage partiel s'est largement résorbé. Selon les dernières données remontant à septembre, les réductions de l'horaire de travail ont touché 1525 personnes, soit 4,4% de moins que le mois précédent. Seules 181 entreprises y ont eu recours (-23,3%). Le nombre d'heures de travail perdues a reculé de 1,4% pour s'établir à 83'948 heures.

Un an auparavant, le chômage partiel avait sévi dans 9028 entreprises, touchant 52'555 personnes et entraînant la perte de 2,5 millions d'heures de travail.

Boris Zürcher a fait savoir que les annonces préalables de chômage partiel ont augmenté ces dernières semaines, en particulier de la part d'entreprises industrielles. Il estime qu'il s'agit d'une mesure de précaution en cas de ralentissement conjoncturel, qui toucherait ce secteur en premier.

Selon les données provisoires fournies par les caisses de chômage, 2648 personnes ont épuisé leurs droits aux prestations de l'assurance-chômage dans le courant du mois de septembre.

ck/jh/ib

© AWP 2023
Copier lien
Dernières actualités sur "Économie"
12:21
12:21
12:16
12:11
12:10