Les Bourses asiatiques ont reculé, inquiètes après la Fed

17/09/2020 | 12:46

Tokyo (awp/afp) - Les grandes Bourses asiatiques ont souffert jeudi, guère rassurées par la Réserve fédérale américaine (Fed), tandis que Tokyo n'a pas non plus été enthousiasmée par la Banque du Japon, qui a maintenu sans surprise sa politique monétaire inchangée.

A Tokyo l'indice vedette Nikkei a reculé de 0,67% à 23'319,37 points, et l'indice élargi Topix de 0,36% à 1638,40 points.

Les pertes ont été plus élevées à Hong Kong, dont l'indice Hang Seng a décroché de 1,56% à 24'340,85 points.

Les marchés de Chine continentale ont limité les dégâts: l'indice composite de Shanghai a baissé de 0,41% à 3270,43 points et celui de Shenzhen a terminé près de l'équilibre (+0,08% à 2186,99 points).

La Fed a livré mercredi un message contrasté: si elle a de nouveau laissé présager des taux ultra-bas pour longtemps et s'est montrée un peu moins pessimiste pour l'économie américaine cette année, elle a aussi prévenu que le rythme de la reprise demeurait "hautement incertain" et abaissé ses prévisions de croissance pour 2021 et 2022.

La Banque du Japon a fait jeudi un constat quasi identique pour l'économie nippone. L'institution monétaire a estimé que l'économie nationale commençait à rebondir tout en restant dans une "situation difficile" en raison de la pandémie, et que le rythme de sa reprise devrait rester "modéré".

La Bourse de Tokyo a par ailleurs aussi été pénalisée par l'appréciation du yen face au dollar, un mouvement négatif pour les valeurs japonaises exportatrices.

Du côté des valeurs

DU NOUVEAU CHEZ SONY, MOINS CHEZ NINTENDO: Sony (-0,95% à 8.132 yens) a annoncé mercredi que sa nouvelle console PlayStation 5 sortira le 12 novembre en Amérique du Nord et au Japon notamment, et une semaine plus tard en Europe, avec un prix de 500 dollars pour le modèle premium. La PS5 sera lancée quasiment au même moment que la nouvelle gamme de consoles Xbox Series de Microsoft.

De son côté, Nintendo (-1,42% à 58.980 yens) a déclaré mercredi avoir l'intention de faire durer le succès actuel de sa console Switch, notamment en lançant une série de nouveaux jeux en 2021 et au-delà.

BRIDGESTONE FERME UNE USINE EN FRANCE: l'action Bridgestone a cédé 1,01% à 3.403 yens. Le géant japonais du pneu a annoncé la veille la fermeture l'an prochain de son usine de Béthune, dans le nord de la France, qui compte près de 900 salariés. Le gouvernement français a dénoncé une "trahison" et exige du groupe qu'il étudie "en détail" des scénarios alternatifs.

Du côté des devises et du pétrole

Le yen, qui s'était nettement apprécié mercredi face au dollar, continuait à grimper jeudi. Vers 10H30 GMT, un dollar valait 104,77 yens contre 104,95 yens la veille à 21H00 GMT.

La monnaie japonaise se renforçait aussi face à l'euro, qui s'échangeait pour 123,58 yens contre 124,01 yens mercredi.

La devise européenne continuait aussi de fléchir face au billet vert, à raison d'un euro pour 1,1795 dollar contre 1,1816 dollar la veille à 21H00 GMT.

Les cours du pétrole se stabilisaient, après avoir progressé mercredi, soutenus par une baisse surprise des stocks de brut aux Etats-Unis et les perturbations de l'offre dans le Golfe du Mexique à cause de l'ouragan Sally.

Après 10H20 GMT le prix du baril de brut américain WTI stagnait à 40,16 dollars et celui du baril de Brent de la mer du Nord perdait 0,02% à 42,21 dollars.

afp/fr

© AWP 2020
Copier lien
Dernières actualités sur "Marchés"
18:34
17:59
17:48
17:48
17:43