Les Bourses européennes presque toutes en baisse

Envoyer par e-mail
14/03/2018 | 18:43

PARIS (awp/afp) - Les Bourses européennes ont terminé presque toutes en baisse mercredi, suivant les inquiétudes de Wall Street quant aux mesures protectionnistes de l'administration Trump, dans une journée dépourvue d'actualité majeure marquée par la prudence des investisseurs.

"Le climat positif en Europe s'est détérioré après la baisse du marché américain", a commenté David Madden, analyste chez CMC Markets UK, évoquant des "craintes grandissantes d'une guerre commerciale" avec la Chine.

Si les bourses européennes ont semblé digérer le limogeage du secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson, elles ont manqué d'élan, faute de catalyseur haussier.

"C'est un marché lourd, sans idée forte et sans publication. Les publications d'entreprises sont passées et on se retrouve sans beaucoup d'informations", a commenté pour l'AFP Frédéric Rozier, gestionnaire de portefeuille chez Mirabaud France.

L'Eurostoxx 50 a cédé 0,19% à 3.390,98 points.

A Paris, le CAC 40 a terminé la séance en légère baisse de 0,18% à 5.233,36 points, pour la deuxième journée de suite, dans un volume d'échanges modéré de 3 milliards d'euros.

Le secteur bancaire a marqué le pas: Société Générale a lâché 1,27% à 45,07 euros, Crédit Agricole a perdu 1,14% à 13,49 euros et BNP Paribas a terminé en baisse de 1,52% à 61,63 euros.

Casino a reculé de 3,33% à 40,40 euros, fragilisé par l'annonce mardi du lancement prochain du service de livraison à domicile du groupe concurrent E. Leclerc.

Airbus, d'abord dans le vert après la confirmation par le Qatar de l'acquisition de 28 hélicoptères militaires NH90, a finalement terminé dans le rouge (-0,43% à 95,25 euros).

Parmi les gagnants du jour, Rothschild and Co a progressé de 5,28% à 29,90 euros, profitant de revenus et d'un bénéfice net en hausse en 2017 et Eurazeo a pris 1,83% à 77,90 euros.

La Bourse de Londres a également clôturé la journée en légère baisse, l'indice FTSE-100 perdant 0,09%, à 7.132,69 points.

Les valeurs minières se sont bien tenues: Antofagasta a gagné 3,46% à 946,20 pence, Anglo American a pris 3,34% à 1.789,40 pence et Glencore a monté de 1,82% à 383,55 pence.

L'assureur Prudential a terminé en tête de peloton, bondissant de 5,07% à 1.918,00 pence après avoir annoncé de bons résultats pour 2017 et sa scission en deux entreprises distinctes.

A la baisse, Intercontinental Hotels a perdu 0,72% à 4.527,00 pence et la chaîne de supermarchés Morrisons a plongé de 4,86% à 215,30 pence.

L'indice vedette Dax de la Bourse de Francfort a terminé légèrement dans le vert, avec une progression de 0,14% à 12.237,74 points tandis que le MDax des valeurs moyennes a lâché 0,71% à 25.682,60 points.

La réélection d'Angela Merkel comme chancelière allemande n'a pas vraiment ému les marchés.

La Bourse de Francfort a surtout profité du bond d'Adidas (+11,18% à 187,90 euros), les investisseurs saluant notamment l'annonce surprise d'un programme de rachat d'actions d'un volume de 3 milliards d'euros jusqu'en 2021.

RWE qui envisage un vaste échange d'actifs avec son rival EON a bénéficié d'une note de Merrill Lynch relevant sa recommandation de "neutre" à "acheter" pour finir dans le vert (+4,43% à 19,92 euros).

Les bancaires ont souffert, Deutsche Bank abandonnant 0,90% à 12,71 euros et Commerzbank 1,79% à 11,88 euros, terminant lanterne rouge du Dax.

L'indice SMI de la Bourse suisse a perdu du terrain, cédant 0,13% à 8.869,33 points.

Les poids lourds ont résisté, comme Nestlé (+0,13% à 76,26 CHF) ou Novartis (+0,18% à 77,84 CHF) mais les valeurs bancaires ont été chahutées. Credit Suisse a perdu 0,52% (17,08 CHF) et UBS 0,20% (17,24 CHF).

C'est Adecco, numéro un mondial du travail temporaire (+0,78% à 69,92 CHF) et le groupe suisse de chimie de spécialités Lonza (+0,74% à 231,70 CHF) qui ont réalisé les deux meilleures performances.

A la Bourse de Milan, l'indice FTSE Mib a cédé 1,05% à 22.452 points.

La plupart des valeurs ont terminé en baisse, à l'image d'Atlantia qui a perdu 2,53% à 26,62 euros après avoir conclu un accord préliminaire avec l'espagnol ACS pour mener une offre conjointe sur le groupe autoroutier Abertis.

Buzzi Unicem (-2,58% à 20,38 euros), Unipol (-2,47% à 3,996 euros) ou encore Saipem (-2,41% à 3,316 euros) ont perdu aussi du terrain.

Parmi les rares valeurs qui ont fini dans le vert, Leonardo a réalisé la meilleure performance, le titre s'appréciant de 1,70% à 9,31 euros.

A Bruxelles, l'indice Bel-20 suivait la tendance du jour, perdant 1,04% à 3.929,31 points.

Le groupe postal belge Bpost a tiré l'indice vers le bas, dégringolant de 22,02% à 21,74 euros après avoir présenté des résultats très décevants.

Le groupe français Engie a affiché la meilleure performance gagnant 1,37% à 13,33 euros.

La Bourse de Madrid a terminé quasiment à l'équilibre, l'indice des valeurs vedettes cédant seulement 0,03% à 9.688,50 points.

La cote a été tirée par le géant du BTP ACS dont l'action a bondi de 7,96% à 33,09 euros portée par l'annonce d'un "accord préliminaire" avec Atlantia pour le contrôle d'Abertis.

L'action du géant textile Inditex - qui avait perdu 5,07% à l'ouverture à la suite de la publication de ses résultats - a finalement achevé la journée en hausse de 3,83% à 25,19 euros.

Mais l'indice a été plombé par les valeurs bancaires (-1,87% pour Banco Santander à 5,35 euros, -1,50% pour BBVA à 6,57 euros).

A Amsterdam, l'indice AEX a fini dans le rouge, lâchant 0,29% à 530,97 points.

La banque ABN Amro fait partie des perdants du jour, son titre chutant de 2,12% à 24,43 euros tout comme le le groupe de forage pétrolier et gazier SBM (-0,98% à 13,69 euros).

A la hausse, le groupe de médias et télécoms Altice a gagné 1,43% à 8,07 euros, et le groupe de travail temporaire Randstad a pris 0,81% à 57,10 euros.

A Lisbonne, enfin, le PSI 20 a terminé en légère baisse de 0,10% à 5.420,00 points.

Jeronimo Martins a lâché 0,59% à 15,12 euros tandis que les titres énergétiques ont fini dans le vert à l'image d'EDP-Energias (+0,07% à 3,05 euros) ou Galp Energia (+0,20% à 15,11 euros).

bur/pid/eb

© AWP 2018
Envoyer par e-mail