Les États-Unis confirment 9 cas de monkeypox dans 7 États

27/05/2022 | 00:59

Les États-Unis ont déclaré jeudi avoir identifié neuf cas de monkeypox dans sept États, certains chez des personnes qui n'avaient pas d'antécédents récents de voyages internationaux.

En date de mercredi, les neuf cas ont été confirmés au Massachusetts, en Floride, en Utah, à Washington, en Californie, en Virginie et à New York, ont déclaré aux journalistes les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

La plupart des infections détectées dans le monde jusqu'à présent n'étaient pas graves. Beaucoup, mais pas toutes, ont été signalées chez des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes. Les symptômes comprennent la fièvre et une éruption cutanée bosselée distinctive.

Tous les cas américains "se situent chez des hommes gays, bisexuels et autres hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes", a déclaré Rochelle Walensky, directrice du CDC, lors d'un point de presse. Mme Walensky a préconisé une approche "guidée par la science, et non par la stigmatisation".

Plus de 20 pays où la variole du singe n'est pas endémique ont signalé des flambées de la maladie virale, avec environ 200 cas d'infections confirmés et plus de 100 cas suspects, principalement en Europe. L'Organisation mondiale de la santé a exhorté les pays à renforcer la surveillance du monkeypox.

Le premier cas de monkeypox aux États-Unis a été signalé dans le Massachusetts la semaine dernière.

Certains des neuf cas identifiés à la date de mercredi ont des antécédents récents de voyages internationaux dans des zones où des épidémies de monkeypox sont actives, mais "d'autres non", a déclaré jeudi le directeur du CDC.

La maladie, qui survient principalement en Afrique occidentale et centrale, est une infection virale qui a été enregistrée pour la première fois en République démocratique du Congo dans les années 1970.

"Nous ne devrions pas être surpris de voir d'autres cas signalés aux États-Unis dans les prochains jours", a déclaré Raj Panjabi, directeur principal de la Maison Blanche pour la sécurité sanitaire et la biodéfense, lors du point de presse.

© Zonebourse avec Reuters 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Economie & Forex"
02/07
02/07
02/07
02/07
02/07