Les GAFAM vous saluent bien

31/08/2021 | 09:06

Si j'en crois mes tablettes, l'indice S&P500 affiche depuis hier soir une performance très légèrement supérieure (+20,57%) à celle du CAC 40 en 2021. Cela illustre le surplace d'un certain nombre d'indices européens depuis le début de l'été, alors qu'ils bénéficiaient jusqu'à la mi-juin d'une confortable avance sur leurs homologues américains. Le palmarès de l'indice large américain à la cloche hier soir est assez éloquent, puisqu'on retrouve en haut de l'affiche des dossiers comme Apple, Microsoft, Amazon ou Facebook. Des valeurs sûres qui n'ont jamais été loin des premiers choix des investisseurs ces derniers mois, malgré leurs passions ponctuelles pour les valeurs cycliques, les cryptomonnaies ou les matières premières.

Ces titres bénéficient aussi, surtout peut-être, de la fin de la lune de miel des investisseurs avec le compartiment technologique chinois, depuis que Pékin a décidé de mettre en coupe réglée ses champions, en maniant la batte de base-ball plutôt que les pincettes. L'entreprise de destruction massive a l'air de toucher toutes les strates du numérique. Le dernier exemple date d'hier, avec l'instauration d'un quota plus strict d'heures de jeu vidéo autorisées pour les jeunes en Chine. Exactement ce que j'ai fait à la maison avec numéro un et numéro deux, avec un succès tout relatif MAIS qui a permis de développer chez mes ados de surprenantes compétences en créativité numérique et en escroquerie parentale. N'est pas Xi Jinping qui veut. Il faut bien reconnaître aussi que l'autre différence entre lui et moi, c'est que ses décisions ont des conséquences un peu plus étendues. C'est ainsi par exemple que la multiplication des tours de vis réglementaires à l'œuvre actuellement dans plusieurs secteurs pèse sur l'économie chinoise, d'autant qu'elle intervient alors que le pic de reprise post-pandémique a été dépassé, et que le retour du coronavirus dans certaines zones du pays a réduit l'activité locale.

Tout cela est illustré dans les indicateurs PMI chinois officiels publiés ce matin pour le mois d'août, qui montrent que la partie manufacturière est à peine en expansion, puisque l'indicateur se situe à 50,1 points, juste au-dessus de la frontière des 50 points, qui sépare la contraction de la croissance économique. Quant au PMI des Services, il est passé de 52,1 en juillet à 47,5 en août, donc clairement en zone de contraction. Je rappelle que les indicateurs PMI sont des enquêtes de confiance menées auprès des directeurs d'achat des spécialités concernées dans plusieurs pays, qui donnent par conséquent une bonne image en temps réel de la vigueur d'une économie. Dans les services, l'accès de faiblesse est imputable à un cocktail négatif qui comprend non seulement la crise d'autorité du pouvoir central dans plusieurs domaines, le numérique, la finance, l'immobilier et l'éducation notamment, mais aussi la fermeture temporaire de certaines zones portuaires à cause du variant delta ou les flux touristiques contraints pour la même raison.

Les investisseurs, qui sont d'indécrottables optimistes, pensent que Pékin va finir par prendre des mesures de relance. Après tout, les autorités n'ont pas officiellement adopté de plans de dépenses pharaoniques pour contrer les effets du coronavirus comme l'ont fait les occidentaux. Il en résulte la croyance forte répandue sur les marchés que l'arsenal de Xi Jinping est encore bien garni et qu'il peut le déployer à la demande à l'appui de l'économie. Mais attention, il a manifestement aussi quelques cartouches réservées aux secteurs qui chercheraient à sortir du droit chemin de l'économie de marché communiste.

Pour en revenir au sujet de notre introduction du jour, l'insolente santé des GAFAM et de leurs compatriotes du numérique n'est pas vraiment étonnante et il peut sembler surprenant que Pékin martyrise autant ses propres champions. Il faut sans doute y voir le signe que le pouvoir central juge que la menace de perdre le contrôle de sa population dépasse toutes les autres actuellement. En tout cas souvenons-nous que l'investissement dans les actions chinoises porte un risque spécifique et largement sous-estimé jusque-là.

Le CAC40 est étale ce matin peu après l'ouverture à 6688 points, au lendemain donc d'une séance assez mitigée qui s'est soldée par des variations modestes. En Asie, la hausse domine, hormis en Chine continentale et à Hong Kong. La City revient dans le jeu ce matin, après une journée fériée hier, ce qui devrait profiter aux volumes.

Les temps forts économiques du jour

La France publiera à 8h45 son estimation d'inflation pour le mois d'août. L'Allemagne enchaînera à 9h55 avec ses chiffres mensuels de l'emploi, avant l'inflation européenne d'août. Aux Etats-Unis, place aux prix des maisons (15h00), au PMI de Chicago (15h45) et à la confiance des consommateurs du Conference Board (16h00). En Chine, le PMI manufacturier d'août est à peine en zone d'expansion (50,1 points), tandis que le PMI des services chute à 47,5 points, sans doute victime du travail de sape de Pékin dans le secteur numérique.

L'euro est ferme à 1,1809 USD, de même que l'once d'or à 1813 USD. Le baril de pétrole reflue, à 73,05 USD le Brent et à 68,87 USD le WTI. Sur le marché de la dette souveraine, le rendement du 10 ans américain recule à 1,27%, tandis que celui du Bund s'établit à -0,44%. Le Bitcoin s'échange légèrement au-dessus des 47 100 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • Adesso : Berenberg reste acheteur avec un objectif relevé de 183 à 195 EUR.
  • Aedifica : Société Générale reste à conserver avec un objectif de cours ajusté à 122 EUR.
  • BMW : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 135 à 125 EUR.
  • BONE Therapeutics : Kepler Cheuvreux reprend le suivi à conserver avec un objectif réduit de 5,20 à 1,80 EUR.
  • Camurus : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 255 à 235 SEK.
  • Cerved : Berenberg passe d'acheter à conserver en visant 9,50 EUR.
  • CMO Group : Liberum démarre le suivi à l'achat en visant 230 GBp.
  • Crayon Group : Berenberg démarre le suivi à l'achat en visant 215 NOK.
  • Dianomi : Liberum démarre le suivi à l'achat en visant 410 GBp.
  • Geberit : Jefferies reste à sousperformance avec un objectif de cours relevé de 500 à 539 CHF.
  • Indivior : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 220 à 260 GBp.
  • Infineon : Stifel passe de conserver à acheter en visant 43 EUR.
  • Intercontinental Hotels : Société Générale passe de conserver à acheter en visant 5710 GBp.
  • Koninklijke Philips : ING passe de conserver à acheter en visant 45 EUR.
  • ProSieben : Oddo BHF passe de neutre à surperformance en visant 22 EUR.
  • Reach Plc : Liberum démarre le suivi à l'achat en visant 475 GBp.
  • Rovi : Oddo BHF passe de neutre à surperformance en visant 64,80 EUR.
  • SAF-Holland : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 19,30 à 20,90 EUR.
  • Safran : Morgan Stanley passe de pondération en ligne à souspondérer en visant 100 EUR.
  • Stora Enso : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 19,10 à 19,50 EUR.
  • The Weir Group : Peel Hunt passe de conserver à acheter en visant 2250 GBp.
  • Ucar : Midcap Partners reste neutre avec un objectif relevé de 11,50 à 14 EUR.

En France

Annonces importantes

  • Pershing Square acquiert 2,9% d'UMG additionnels auprès de Vivendi pour 1,15 Md$, pour monter à 10% du capital.
  • Carrefour renforce son comité exécutif.
  • EssilorLuxottica lance un programme de rachat d'actions portant sur jusqu'à 2 millions de titres.
  • Atos lance un plan d'actionnariat salarié.
  • Moody's passe de négative à stable la perspective d'évolution de la notation crédit Baa3 de Valeo.
  • Esker étend sa présence sur le SAP Store.
  • PlanetMedia accueille Groupe Marie Claire à son capital, via une double opération, à 1,10 EUR dans un premier temps puis à 1,50 EUR par action via une augmentation de capital réservée par ABSA.
  • Erytech, DBV Technologies et Inventiva annoncent leurs programmes de conférences de rentrée.
  • Avenir Telecom signe un accord international de promotion et de partage de revenus avec Kaspersky Lab.
  • GenSight Biologics publie des données de l'étude RESTORE démontrant l'efficacité prolongée de Lumevoq ans après injection unilatérale.
  • Pharmasimple signe un financement de 10 M€ via des obligations convertibles et des warrants avec Alpha Blue Ocean.
  • com et Bastide ont publié leurs comptes.

Dans le monde

Annonces importantes

  • Une étude tend à démontrer que le vaccin Moderna crée deux fois plus d'anticorps que celui de Pfizer.
  • Payu (Prosus) va racheter l'indien Billdesk pour 4,7 Mds$.
  • McDonald's et d'autres enseignes songent à fermer leurs salles intérieures face à la flambée du variant delta aux États-Unis.
  • PayPal songe à lancer son propre service de courtage aux Etats-Unis, selon CNBC. L'annonce, ainsi que la possible enquête de la SEC sur la vente de flux d'ordres, a fait plonger Robinhood.
  • Zoom Video Communications plonge de 12% hors séance après les trimestriels décevants.
  • Porsche (Volkswagen) va ouvrir sa première usine hors d'Europe, en Malaisie.
  • Banco de Sabadell pourrait supprimer 1800 emplois.
  • Affirm Holding clôture à +47% après son accord avec Amazon.
  • Adtran chute de 16,5% après avoir annoncé le rachat d'ADVA en actions.
  • Moody's passe la perspective de la notation crédit Baa2 d'Holcim de stable à positive.
  • Kahoot! Espère boucler le rachat de Clever en septembre.
  • Apple rachète la plateforme de musique classique Primephonic. Par ailleurs, le groupe prévoit des capacités satellites pour les appels d'urgence via un iPhone.
  • L'EMA accorde le statut de médicament orphelin au sabatolimab de Novartis dans les syndromes myélodysplasiques.
  • Instagram (Facebook) va demander leur date de naissance à ses utilisateurs.
  • Meggitt et WM Morrison pourraient intégrer le FTSE100 aux dépens de The Weir Group et Just Eat Takeaway, selon Liberum.
  • TX Group crée une coentreprise pour ses portails spécialisés.
  • Principales publications de résultats. CrowdStrike, Alimentation Couche-Tard, Best Buy, Hewlett Packard Enterprise, Bunzl, Ackermans, Stadler Rail

Lectures

© Zonebourse.com 2021
Copier lien
Dernières actualités sur ""
22/10
21/10
20/10
19/10
18/10