Les actions asiatiques soutenues par les gains de Wall Bourse alors que la détente du pétrole apaise les craintes d'inflation

27/06/2022 | 04:07

Les actions ont progressé en Asie lundi dans un contexte d'amélioration du sentiment de risque après le fort rebond de Wall Bourse à la fin de la semaine dernière. La baisse des prix du pétrole a tempéré les craintes d'une inflation prolongée et du resserrement agressif de la Réserve fédérale qui l'accompagne.

Les rendements du Trésor sont restés faibles et le dollar a frôlé son plus bas niveau en plus d'une semaine, les investisseurs continuant à évaluer les perspectives de hausse des taux américains et le risque de récession.

Le Nikkei japonais a progressé de 1,04 %, tandis que l'indice de référence australien a bondi de 1,69 %.

Les blue chips chinoises ont augmenté de 0,54 % et le Hang Seng de Hong Kong a progressé de 1,46 %.

Le Kospi de la Corée du Sud a gagné 1,65%.

L'indice le plus large des actions de la région Asie-Pacifique du MSCI a augmenté de 1,31 %.

Toutefois, les contrats à terme sur les actions américaines laissent entrevoir une baisse de 0,25 % à la réouverture de ces marchés. Vendredi, le S&P 500 a bondi de plus de 3 %, s'ajoutant à un gain de près de 1 % jeudi.

"Nous avons eu une fin de semaine décente sur les marchés américains et je pense que ce sera la scène principale pour lundi ici en Asie", dans un contexte de manque de nouvelles ou d'autres nouveaux moteurs, a déclaré Rob Carnell, économiste en chef pour l'Asie-Pacifique chez ING.

"Nous avons eu deux journées d'actions décentes en série maintenant. Il est peut-être remarquable que nous ayons eu une certaine cohérence à ce niveau."

Le pétrole brut a chuté dans des échanges volatils lundi, le marché étant aux prises avec les craintes qu'un ralentissement économique mondial puisse déprimer la demande, par rapport aux inquiétudes concernant la perte de l'offre russe dans le cadre des sanctions liées au conflit en Ukraine.

Les contrats à terme du Brent et du West Texas Intermediate (WTI) américain ont tous deux chuté de plus d'un dollar plus tôt. Mais, les prix ont rebondi avec le Brent à 112,78 $ le baril, en baisse de 34 cents, et le WTI à 107,17 $, en baisse de 45 cents. [O/R]

Les rendements du Trésor américain à long terme ont oscillé autour de 3,13 % après avoir rebondi d'un plus bas de deux semaines juste au-dessus de 3 % à la fin de la semaine dernière.

Les rendements ont chuté depuis le niveau de 3,456 %, le plus élevé en plus d'une décennie, atteint avant la réunion de la Fed au milieu du mois. La banque centrale a alors augmenté ses taux de 75 points de base, la plus forte hausse depuis 1994, et a signalé qu'un mouvement similaire est possible en juillet.

"Le marché reste concentré sur le compromis entre la réponse politique à une inflation élevée et les craintes d'un atterrissage brutal", a écrit Damien McColough, stratège des taux chez Westpac, dans une obligation client.

"Il y aura des discussions continues pour savoir si les rendements à long terme ont atteint un pic, cependant nous ne nous attendrions pas encore à ce que les rendements à 10 ans tombent matériellement ou durablement en dessous de 3 %."

Le dollar est resté stable lundi, continuant à se consolider près de son plus bas niveau depuis le milieu du mois par rapport à ses principaux homologues.

Le Dollar Index - qui mesure la monnaie par rapport à six rivaux - a peu changé à 104,01, après avoir graduellement gravité au cours des dernières sessions vers le plus bas du 17 juin à 103,83.

L'or a augmenté de 0,32 % à 1 832,10 $ l'once.

© Zonebourse avec Reuters 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Economie & Forex"
16:00
15:32
15:19
15:12
15:10