Les actions australiennes atteignent leur plus bas niveau sur trois mois en raison des inquiétudes liées au ralentissement économique

26/09/2022 | 03:31
Les actions australiennes ont atteint leur plus bas niveau depuis plus de trois mois lundi, les investisseurs se tenant à l'écart des actifs plus risqués en raison des craintes d'un ralentissement mondial, alors que la Réserve fédérale américaine a maintenu sa politique monétaire belliciste pour lutter contre l'inflation galopante.

L'indice S&P/ASX 200 a chuté jusqu'à 1,9 % à 0022 GMT, son plus bas niveau depuis le 21 juin. L'indice de référence a atteint son plus bas niveau en deux mois vendredi.

Le marché a reflété une faiblesse plus large, les investisseurs continuant à se repositionner face aux craintes d'un ralentissement économique, après que la Fed a relevé les taux de 75 points de base supplémentaires pour la troisième fois consécutive la semaine dernière et a averti de nouvelles hausses.

Les valeurs énergétiques ont été les plus à la traîne et ont chuté de 5,2 %, leur plus forte baisse en plus de deux mois.

Les majors du pétrole et du gaz Woodside Energy et Santos ont glissé de 5,2 % et 4,7 %, respectivement.

Les mineurs ont glissé de 4,5 %, atteignant leur plus bas niveau depuis le 25 juillet, BHP et Rio Tinto ayant chuté de plus de 3 % chacun.

La faiblesse des prix des lingots a fait chuter le sous-indice de l'or de 4,9 % pour atteindre son plus bas niveau en cinq ans, le plus grand mineur d'or du pays, Newcrest Mining, perdant 3,2 %.

Les valeurs financières ont reculé de 1,4 %, les quatre grandes banques ayant perdu entre 0,8 % et 1,2 %.

Les valeurs de la santé ont été les seuls gagnants, avec une hausse de 0,2 %. Cependant, Ramsay Health Care a chuté de 5,1 % après que l'opérateur hospitalier a déclaré qu'il cesserait les discussions avec le consortium dirigé par KKR & Co sur la proposition de rachat.

Par ailleurs, Link Administration a chuté de 6,7 % et figure parmi les principaux perdants de l'ASX, après que son rachat de 1,6 milliard de dollars par le canadien Dye & Durham ait échoué vendredi.

Le producteur de fruits Costa Group a dégringolé de 11,8 % pour atteindre son plus bas niveau depuis février 2016 et a été le plus grand perdant de l'ASX après que Sean Hallahan a quitté ses fonctions de directeur général et de directeur exécutif.

Les marchés néo-zélandais étaient fermés en raison d'un jour férié. L'indice de référence néo-zélandais a baissé de 0,7 % vendredi. (Reportage de Navya Mittal à Bengaluru ; Montage de Rashmi Aich)

© Zonebourse avec Reuters 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Économie"
18:17
18:13
18:11
18:10
18:10