Les actions australiennes chutent en raison de la baisse des valeurs minières et énergétiques

17/10/2022 | 02:57
Les actions australiennes ont chuté lundi, entraînées par les valeurs minières et énergétiques en raison de la baisse des prix du minerai de fer et du pétrole, tandis que les craintes persistantes d'une possible récession mondiale ont pesé sur le sentiment des investisseurs.

L'indice S&P/ASX 200 a perdu 1,6% à 6.651,4, à 0018 GMT. L'indice de référence a clôturé en hausse de 1,8% vendredi.

En tête des pertes sur l'indice de référence, les valeurs minières ont baissé de 2,9 %, les prix du minerai de fer ayant chuté en raison des inquiétudes concernant la demande en Chine, premier producteur d'acier.

Les géants miniers Rio Tinto, BHP Group et Fortescue Metals Group ont chuté entre 2,8% et 3,2%.

Adbri a chuté de 19 % pour terminer en tête des pertes de l'indice, après que le fabricant de matériaux de construction ait annoncé la démission de son directeur général, Nick Miller, et signalé que ses bénéfices continuaient d'être affectés par des précipitations extrêmes et des coûts plus élevés.

Les principaux indices de Wall street ont chuté vendredi, l'aggravation des prévisions d'inflation ayant maintenu intactes les craintes que la trajectoire agressive de hausse des taux de la Réserve fédérale ne déclenche une récession.

Les valeurs financières, technologiques et de santé se sont toutes négociées dans le rouge.

Les valeurs aurifères ont baissé de 3,4 % pour atteindre leur plus bas niveau depuis le 30 septembre. Newcrest Mining et Northern Star Resources ont chuté respectivement de 2,4 % et 3,3 %.

Les valeurs énergétiques ont perdu 2,7 % après que les prix du pétrole aient chuté de plus de 3 % en raison de la faible demande de pétrole. Woodside Energy (WDS.AX) et Santos ont baissé de 2,5 % et 3,1 %, respectivement.

Le groupe Costa, producteur de fruits, a atteint son plus bas niveau depuis plus de sept ans après avoir déclaré que les bénéfices annuels de la production d'agrumes seront "considérablement inférieurs" aux prévisions antérieures.

La compagnie d'assurance santé Medibank a chuté de 3,7 % après avoir signalé un cyberincident la semaine dernière. La société a déclaré lundi qu'elle avait repris ses activités normales et qu'il n'y avait aucune preuve que les données des clients avaient été retirées du réseau.

L'opérateur de gaz naturel APA Group a chuté de 0,7 % après avoir proposé d'acheter l'interconnecteur d'électricité Basslink Pty Ltd pour 773 millions de dollars australiens (480,3 millions de dollars) afin d'étendre son empreinte de transmission d'énergie.

L'indice de référence néo-zélandais S&P/NZX 50 a chuté de 1,1% à 10 746,12. (Reportage d'Anan Ashraf ; Montage de Rashmi Aich)

© Zonebourse avec Reuters 2023
Copier lien
Dernières actualités sur "Économie"
09:34
09:33
09:29
09:24
09:19