Les actions européennes progressent légèrement, les valeurs technologiques et minières compensant les pertes d'Ericsson.

19/10/2021 | 10:36
Le principal indice boursier européen a légèrement progressé mardi, les gains des actions minières et technologiques ayant contribué à compenser les pertes de la société suédoise Ericsson, qui a été touchée par les problèmes de la chaîne d'approvisionnement mondiale.

L'indice paneuropéen STOXX 600 a progressé de 0,2 %, les minières, les services publics et les valeurs technologiques étant en tête des gains matinaux.

Les valeurs technologiques ont également été à l'origine d'une hausse des principaux indices asiatiques, qui ont reflété le rallye de la nuit de leurs homologues à la Bourse.

"Les marchés européens prennent toujours la tête des marchés offshore", a déclaré Thomas Mathews, économiste spécialiste des marchés chez Capital Economics.

"Avec le début de la hausse des taux et la reprise de l'inflation, l'époque des grands rallyes soutenus sur le marché est révolue, mais nous pouvons nous attendre à voir les actions européennes progresser pendant un certain temps."

L'équipementier télécom Ericsson a chuté de 3,3 % après la publication de ses résultats trimestriels, tandis que le groupe alimentaire français Danone a perdu 0,8 % après avoir enregistré une hausse de ses coûts et un ralentissement de la croissance de ses ventes au troisième trimestre.

Alors que la saison des rapports du troisième trimestre en Europe passe à la vitesse supérieure, les investisseurs scrutent les résultats des entreprises à la recherche de tout signe indiquant que les tensions dans la chaîne d'approvisionnement, les pénuries de main-d'œuvre et la flambée des prix de l'énergie commencent à miner les bénéfices.

Les bénéfices des entreprises européennes au troisième trimestre devraient augmenter de 46,7 % par rapport à la même période en 2020, selon les données de Refinitiv I/B/E/S, les révisions des bénéfices par les analystes s'étant récemment refroidies mais restant toujours positives.

"Il est difficile de voir comment un optimisme supplémentaire sur les bénéfices pourrait trop stimuler le marché à ce stade, juste en raison de la quantité de bonnes nouvelles déjà escomptées dans les prix des actions", a ajouté Mathews.

Le STOXX 600 a gagné 2,8 % jusqu'à présent en octobre, après une baisse de 3,4 % le mois précédent, les investisseurs s'étant tournés vers des actifs plus risqués dans l'attente d'une saison de bénéfices soutenue.

Toutefois, pour ajouter à la récente volatilité du marché, les investisseurs ont fait des prévisions agressives de hausse des taux d'intérêt, en particulier au Royaume-Uni, afin de compenser la flambée des prix de l'énergie et d'autres goulets d'étranglement qui font grimper les prix en général.

L'indice britannique FTSE 100 a progressé d'environ 0,1 %, soutenu par les miniers, les prix du cuivre ayant augmenté en raison d'une offre réduite depuis des décennies et d'une pénurie extrême de métal facilement disponible dans les entrepôts d'échange.

L'opérateur suédois de télécommunications Tele2 a glissé de 3,4 % après avoir publié des bénéfices trimestriels de base conformes aux attentes du marché.

Les secteurs des télécommunications et des soins de santé ont reculé respectivement de 0,5 % et 0,2 %, ce qui a pesé sur les marchés. (Reportage d'Anisha Sircar et Sruthi Shankar à Bengaluru ; Montage d'Anil D'Silva)

© Zonebourse avec Reuters 2021
Copier lien
Dernières actualités sur "Economie & Forex"
14:34
14:30
14:30
14:29
14:25