Les emmerdes, ça vole toujours en escadrille

09/09/2020 | 09:05

Les marchés financiers sont en train d'expérimenter un bon gros retour de manivelle à la sauce technologique. Les -4,77% affichés hier à la clôture par le Nasdaq – 3e séance de baisse marquée consécutive - ont confirmé que l'heure des prises de bénéfices a sonné sur un certain nombre de dossiers. Compte tenu du poids atteint dans les indices par les champions du numérique, impossible d'échapper à des mouvements violents quand la "tech" s'enrhume. Et l'actualité vaccinale subit un coup d'arrêt.

Sur le fond, beaucoup des actions sévèrement secouées comme Apple, Amazon.com, PayPal ou Electronic Arts (elles ont perdu 10% ou plus en 5 séances) restent sur des trajectoire de résultats hors normes et l'on ne se fait pas beaucoup de souci pour elles ni pour Jeff Bezos, qui reste l'homme le plus riche du monde. Le cas de Tesla est un peu à part (-30% en 5 séances), mais disons qu'on ne peut assister à des mouvements haussiers du genre de celui qui s'est emparé du constructeur en échappant à des phases complètement déjantées, sans mauvais jeu de mots.

La consolidation intervient à un moment charnière, à moins de deux mois de l'élection présidentielle américaine, alors que les parlementaires du pays s'écharpent encore sur les modalités d'un plan de prolongement des soutien publics. Qui plus est, le moral des troupes est affecté par les résurgences de la Covid-19 et par le coup d'arrêt subi par le vaccin en cours de développement par AstraZeneca, le plus avancé avec celui de Moderna chez les laboratoires occidentaux. Le Britannique a annoncé hier soir la suspension de son essai clinique de phase III le temps pour un comité indépendant d'examiner un cas d'effet secondaire grave. Une annonce qui n'est pas rare dans le secteur et qui ne semble concerner qu'un patient alors que le programme porte sur plusieurs milliers de volontaires. Mais dans une course contre la montre, toute pause est bien sûr perçue négativement.

Le CAC40 parvient à grappiller 0,08% à 4977 points à l'ouverture. 

Les temps forts économiques du jour

Au programme du jour, l'indice du sentiment des affaires de la Banque de France (8h30) et l'étude JOLTS sur l'emploi américain (16h00). Ce matin, la Chine a fait état d'une inflation conforme aux attentes en août.

L'euro a reculé à 1,1776 USD. L'once d'or est ferme à 1930 USD. Le pétrole a pris un coup derrière la tête hier, avec un baril WTI à 36,30 USD et un baril de Brent à 39,36 USD. La dette américaine est rémunérée 0,67% sur 10 ans. Le Bitcoin se négocie autour des 10 000 USD pièce.

Les principaux changements de recommandations

  • AB Volvo : Bernstein démarre le suivi à surperformance en visant 200 SEK.
  • Airbus : Morgan Stanley passe de surpondérer à pondération en ligne en visant 73 EUR.
  • AXA : Berenberg passe de conserver à acheter en visant 21,80 EUR.
  • Dormakaba : Research Partners relève son objectif de cours de 500 à 550 CHF.
  • DSV : Morgan Stanley reste à surpondérer avec un objectif de cours relevé de 810 à 1074 DKK.
  • Electrolux : Handelsbanken passe de conserver à acheter en visant 220 SEK.
  • Electrolux Professional : Handelsbanken passe d'acheter à conserver en visant 42 SEK.
  • Ferrovial : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre en visant 25 EUR.
  • Fiat Chrysler : Bernstein démarre le suivi à sousperformance en visant 8 USD.
  • Husqvarna : Handelsbanken passe d'acheter à conserver en visant 100 SEK.
  • Naturgy : HSBC passe de conserver à alléger en visant 15,60 EUR.
  • Nokia : AlphaValue reste à l'achat mais réduit son objectif de cours de 5,94 à 5,16 EUR.
  • Ocado : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 2225 à 2420 GBp.
  • Pandora : Citigroup passe de neutre à achat en visant 570 DKK.
  • Porsche : Bernstein reprend le suivi à sousperformance en visant 60 EUR.
  • Royal Mail : Liberum reste à la vente mais relève de 115 à 165 GBp son objectif de cours.
  • Traton : Bernstein démarre le suivi à sousperformance en visant 17 EUR.
  • Verbund : HSBC passe de conserver à alléger en visant 38 EUR.
  • Vistry Group (ex-Bovis Homes) : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 999 à 920 GBp.

L’actualité des sociétés

En France

Airbus a livré 39 appareils et reçu 1 commande en août, portant le bilan annuel à 284 livraisons et 303 commandes nettes. LVMH nomme Martin Brok PDG de Sephora. Bénéteau prend des mesures drastiques pour adapter son organisation aux conditions de marché actuelles, en fermant ou en mettant en sommeil 5 sites et en supprimant entre 710 et 1390 postes. Electricité de France lève 2,1 Mds€ via deux émissions d'obligations hybrides. Dans le cadre de sa journée investisseurs prévue aujourd'hui, la Scor fait savoir qu'elle absorbe le choc Covid-19 conformément aux prévisions, et qu'elle envisage toujours "une croissance soutenue assortie d’une amélioration des termes et conditions tarifaires" sur ses marchés. Eiffage et Engie remportent le contrat pour une sous-station offshore du parc éolien au large de la baie de Saint-Brieuc. Carlyle prend le contrôle d'Envea à 110 EUR par action et déposera prochainement une OPA au même prix. Median Technologies obtient des résultats "prometteurs" avec sa plateforme iBiopsy dans la mesure de la réponse immunitaire antitumorale. Biosynex lance deux gammes de tests antigènes rapides et PCR Covid-19. Transgene obtient des résultats positifs en phase I avec son virus oncolytique TG6002 chez des patients atteints de cancers gastro-intestinaux à des stades avancés. Un nouveau directeur financier chez DBV Technologies.

Fleury Michon, Devoteam, Altamir, Emova, Miliboo, PCAS et Herige ont publié leurs comptes.

Dans le monde

AstraZeneca a suspendu l'essai clinique de son vaccin contre la Covid-19 après qu'un des participants a contracté une affection inexpliquée, le temps d'examiner les données de sécurité. Apple contre-attaque contre Epic Games, l'éditeurs de Fortnite, qu'il accuse d'avoir violé ses obligations contractuelles en proposant à ses utilisateurs un mode de paiement qui court-circuite l'App Store. Par ailleurs, le groupe a prévu des annonces commerciales le 15 septembre. Boeing a reçu 5 commandes de B737MAX en août, mais aussi 17 annulations, laissant le solde de l'appareil largement négatif sur l'année. Jeff Bezos (Amazon.com) est en tête pour la 3e année consécutive du classement Forbes des personnalités les plus riches du monde. Northrop Grumman reçoit un énorme contrat de 13,3 Mds$ du Pentagone pour développer un nouveau missile balistique. Banco de Sabadell songerait à un rapprochement avec Banco Bilbao Vizcaya Argentaria, un mouvement de plus dans la consolidation en cours en Espagne dans la banque. Slack décroche de 18% post-séance malgré des résultats plus élevés que prévu. Lululemon perd de son côté 6% post-publication, hors séance. GTT Communications serait proche de céder ses actifs européens à Macquarie, AustralianSuper et 3i pour 2 Mds$, selon Bloomberg. Tesla a perdu 21% hier, soit "plus que la valeur combinée de General Motors et Ford" en termes de capitalisation, note Reuters. JPMorgan Chase enquête sur des allégations de détournement de fonds de soutien Covid-19 par des banquiers et des clients aux Etats-Unis. Samsung et LG Display vont cesser de fournir des écrans à Huawei à cause des restrictions mises en place par les Etats-Unis. Bloomberg croit savoir que Nintendo va accroître sa production de Switch de 20% additionnels. Bucher Industries acquiert l'australienne Spoutvac.

Ça publie. Zscaler, Somfy, Computacenter, Dermapharm, Technogym, Boiron, Neurones, Samse

Lectures

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2020
Copier lien
Dernières actualités sur "Sociétés"
23/10
22/10
22/10
21/10
21/10