London Calling

23/02/2021 | 10:57

L'avance acquise par le Royaume-Uni dans la course à la vaccination commence à effacer les stigmates du Brexit sur les marchés. Le gouvernement britannique vise désormais une réouverture des commerces non-essentiels et des musées à partir du 12 avril. Boris Johnson a présenté un plan en quatre étapes qui laisse augurer d'une levée des restrictions à la fin du mois de juin.

C'est le premier gouvernement d'une grande économie à donner un chemin clair vers un retour à la normale. Cela démontre aussi qu'en dépit d'une gestion initiale catastrophique, "BoJo" pourrait sortir de la crise par le haut. En parallèle, des travaux ont montré outre-Manche que les vaccins réduisent nettement les hospitalisations, c'est-à-dire le genre d'épilogue que tout le monde espère un peu partout sur la planète.

Dans ce contexte, il n'est pas étonnant de retrouver ce matin aux avant-postes à Londres des dossiers comme Cineworld (exploitant de cinémas), SSP Group (concessionnaire de boutiques dans les infrastructures de transport), The Rank Group (casinotier), J D Wetherspoon (pubs) ou C&C Group (distribution d'alcool), des actions qui gagnent généralement plus de 10% aujourd'hui. Sans parler des acteurs du tourisme qui sont aussi bien positionnés, dans l'espoir que les Britanniques pourront à nouveau inonder le sud de l'Europe cet été, à défaut d'avoir envahi les Alpes cet hiver. 

Le thème "self-help" indépendant des soubresauts du Brexit, c'est à dire des entreprises qui profitent de la réouverture économique sans subir les aléas des surcoûts probables engendrés par la sortie de l'UE, est très prisé. 

Les étapes de la réouverture "en quatre temps" au Royaume-Uni :

  • 8 mars : les écoles et l'éducation supérieure
  • 12 avril au plus tôt : les pubs et les restaurants en extérieur (règle des six personnes et des deux ménages maximums en place). Les activités de loisir en intérieur (hors cours collectifs) et les destinations de vacances en autonomie. Les commerces non-essentiels. Le 12 avril, le panel d'experts examinera aussi la situation vis-à-vis du tourisme à l'étranger.
  • 17 mai au plus tôt : les pubs et restaurants peuvent rouvrir en intérieur, avec le maintien de la règle des six personnes et des deux ménages maximums. Les cinémas, les bowlings, les autres hébergements et les autres activités intérieures.
  • 21 juin au plus tôt : les restrictions sont levées, permettant notamment la réouverture des boîtes de nuit et de l'événementiel.

Pour s'exposer au Royaume-Uni, il existe plusieurs ETF consultables sur le site de notre partenaire Trackinsight, avec ou sans couverture de change. Les grandes maisons proposent des ETF larges, à l'image d'iShares avec son MSCI UK ETF, ou de SPDR avec son FTSE UK All-Share. Amundi propose aussi plusieurs produits, dont cet ETF sur les petites et moyennes valeurs britanniques.

Le tout en musique, histoire de se mettre dans l'ambiance

La Rédaction
© Zonebourse.com 2021
Copier lien
Dernières actualités sur "Sociétés"
08/03
05/03
05/03
05/03
04/03