Londres encore ralentie par la géopolitique

Envoyer par e-mail
13/04/2018 | 09:53

Londres (awp/afp) - La Bourse de Londres était en légère baisse vendredi matin (-0,10%), espérant une accalmie sur le front géopolitique même si les risques de frappes en Syrie rendent les marchés très prudents.

Vers 07H30 GMT, l'indice FTSE-100 des principales valeurs perdait 7,39 points à 7.251,00 points dans les premiers échanges.

Le marché était en partie rassuré par "une accalmie des tensions au Moyen-Orient", selon les analystes chez Accendo Markets, après des propos conciliants de Donald Trump sur des frappes militaires en Syrie.

Mais compte tenu d'une faible visibilité sur les décisions à venir, les investisseurs évitaient de prendre des risques.

Parmi les valeurs, le secteur minier était en hausse, après l'annonce d'un déficit commercial inattendu en Chine en mars, sous l'effet d'un repli des exportations et d'une accélération des importations, alors que le pays est le premier acheteur au monde de métaux.

Anglo American prenait 1,03% à 1.687,60 pence, Antofagasta 0,53% à 954,20 pence, BHP Billiton 0,91% à 1.469,00 pence et Rio Tinto 1,36% à 3.801,00 pence.

L'opérateur boursier London Stock Exchange gagnait du terrain (+0,54% à 4.261,00 pence) après avoir choisi un banquier de Goldman Sachs, l'Américain David Schwimmer, comme nouveau directeur général.

Le fournisseur de logiciels de comptabilité pour les entreprises Sage Group s'effondrait (-18,90% à 545,00 pence) après avoir annoncé une croissance de son activité plus faible que prévu au premier semestre, notamment en raison de problèmes dans l'exécution de contrats aux Etats-Unis et au Moyen-Orient.

Le motoriste Rolls-Royce était en forte baisse (-1,97% à 863,80 pence). Le groupe a décidé de mener des inspections supplémentaires sur son moteur d'avions Trent 1000 qui rencontrent certains déboires récemment. Cela va entraîner un surcoût qui sera compensé par de moindres dépenses dans d'autres activités.

Enfin, le groupe aérien IAG rebondissait (+2,50% à 623,80 pence) alors qu'il a dévoilé la veille un possible intérêt pour la compagnie à bas coût Norwegian.

jbo/php

© AWP 2018
Envoyer par e-mail