Londres encore sonnée par les confinements en Europe

29/10/2020 | 09:33

Londres (awp/afp) - La Bourse de Londres évoluait en légère baisse jeudi en début de séance (-0,27%), encore sonné au lendemain d'une forte chute en raison du durcissement des mesures de restrictions en Europe.

Vers 08H20 GMT, l'indice FTSE-100 des principales valeurs perdait 15,04 points à 5.567,76 points.

Le marché britannique a fait une rapide incursion dans le vert à l'ouverture mais a ensuite perdu du terrain après une baisse de 2,55% la veille, "alors que les cas de Covid flambent et que des confinements nationaux ont été annoncés en Allemagne et en France, les deux plus grandes économies européennes", note Fiona Cincotta, analyste chez City Index.

En France, le président Emmanuel Macron a annoncé mercredi soir un nouveau confinement nationale afin de tenter d'endiguer la seconde vague de l'épidémie de Covid-19, "sans doute plus meurtrière" que la première.

Après ses nouveaux tours de vis en Europe, "la question est de savoir si les Etats-Unis vont suivre puisque les contaminations continuent de grimper dans les Etats", souligne Mme Cincotta.

Les investisseurs sont en train de mettre une croix sur tout espoir de reprise économique au quatrième trimestre, en raison de l'impact sur l'activité de ces mesures en Europe.

Ils resteront attentifs enfin à une réunion de la Banque centrale européenne (BCE) dans la journée, qui pourrait être tentée d'annoncer de nouvelles mesures de soutien à l'économie.

ROYAL DUTCH SHELL GRIMPE (ACTION "B", +1,99% à 883,60 pence. Le géant des hydrocarbures bénéficiait d'un retour dans le vert au troisième trimestre après une énorme perte au trimestre précédent. Les investisseurs saluaient en outre sa décision d'augmenter son dividende.

LLOYDS BANKING GROUP PROGRESSE (+1,99% à 28,20 pence). La banque est revenue dans le vert au troisième trimestre grâce au rebond de l'économie cet été et a une nette baisse des provisions pour impayés, qui avaient flambé au trimestre précédent en raison de l'impact de la crise sanitaire.

WPP RECULE (-4,07% à 590,00 pence). Le groupe publicitaire a tenu un message de prudence sur les perspectives du marché en raison du renforcement des restrictions face à la pandémie. Il table sur une forte baisse de son chiffre d'affaires sur l'ensemble de 2020.

BT S'ENVOLE (+7,77% à 109,55 pence). L'opérateur télécoms s'est montré légèrement plus confiant dans ses prévisions de rentabilité pour l'exercice 2020-2021 après avoir vu son activité résister au premier semestre décalé malgré la pandémie.

jbo/lth

© AWP 2020
Copier lien
Dernières actualités sur "Marchés"
22:29
18:58
18:42
18:23
18:16