Londres et Paris dopées aux vaccins, aux cycliques et à Vivendi

16/02/2021 | 09:03

La semaine boursière est censée démarrer réellement aujourd'hui avec le retour des investisseurs américains après un weekend à rallonge. Mais l'Europe n'a pas attendu Wall Street pour se parer de vert hier, avec une nouvelle accélération des valeurs cycliques, nourries aux vaccins et aux plans de relance. Le début de matinée pourrait être un peu plus calme, malgré l'apport de quelques résultats d'entreprises et la nouvelle tentative du Bitcoin de casser les 50 000 USD.

La fermeture de plusieurs places financières majeures hier, en particulier Wall Street, n'a pas eu l'effet soporifique habituel sur les places européennes, qui ont démarré la semaine tambour battant. Le CAC 40 a particulièrement brillé, sur un gain de 1,45 %, qui le ramène à portée des 5800 points. Un niveau que les investisseurs n'avaient plus aperçu depuis la fin du mois de février 2020, et encore de manière fugace puisque c'était durant le grand plongeon qui avait ramené l'indice parisien de plus de 6100 points à moins de 3700 points en azimut brutal, ou "dré dan l'pentu" comme on dit par chez nous en Savoie.

Le CAC40 a bien été aidé par un Vivendi de gala, qui a terminé sur un gain de près de 20 % après avoir annoncé la mise en bourse prochaine de sa "pépite" Universal Music Group, sur des niveaux de valorisation supérieurs à ce qui était prévu. Dire qu'il y a 15 ans, nous étions nombreux à penser que le modèle des majors du disque était voué à disparaître… La performance de l'indice a aussi largement été alimentée par les valeurs cycliques, en particulier Total, les banques et les entreprises exposées à la consommation discrétionnaire, luxe en tête. Cette nouvelle accélération, moins spectaculaire que celle de novembre dernier, illustre encore l'appétit des marchés pour les acteurs de la reprise, un scénario qui gagne en vigueur. 

Car sur un plan plus global, le "reflation trade" joue à plein. Les investisseurs misent sur le retour d'une période d'expansion économique alimentée par les plans de relance et la vaccination. Avant la pandémie, tout le monde se demandait comment allait finir le cycle de croissance démarré après la crise financière. La réponse est qu'il s'est achevé dans la douleur à la fin de l'hiver 2020, mais qu'il a posé les bases d'une vigoureuse reprise un an plus tard. A ce titre, la City peut constituer un indicateur avancé. Le FTSE 100 a gagné 2,5%, dopé par l'annonce du cap des 15 millions de vaccinés au Royaume-Uni. Des courbes de vaccination qui peuvent être suivies via cet outil du site "ourworldindata".

Le retour dans le jeu de Wall Street aujourd'hui devrait continuer à alimenter le sentiment positif. Les indicateurs avancés américains sont haussiers et la semaine pourrait être marquée par des avancées décisives sur le plan de relance Biden. Les publications de résultats des sociétés se poursuivent, avec des seconds couteaux aux Etats-Unis et en Europe, avant le retour des poids-lourds demain, comme Shopify, Baidu et Kering.

Le CAC40 gagnait 0,09% à 5795 points.

Les temps forts économiques du jour

Deux indicateurs importants aujourd'hui, le sondage ZEW de confiance des milieux financiers allemands (11h00) et l'indice Empire State aux Etats-Unis (14h30).

L'euro grappille quelques cents à 1,2138 USD. L'once d'or stagne autour de 1824 USD. Le pétrole évolua 63,60 USD le baril de Brent est à 60,25 USD le baril WTI. Le T-Bond affiche un rendement de 1,24% sur 10 ans. Le Bitcoin gagne 3 % à 49 400 USD.

Les principaux changements de recommandations

  • ABN Amro : AlphaValue reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 12 à 13,60 EUR.
  • Air France-KLM : Bernstein passe de neutre à sousperformance en visant 1 EUR.
  • ArcelorMittal : AlphaValue reste à accumuler avec un objectif de cours relevé de 19,70 à 21,40 EUR.
  • Buzzi Unicem : Barclays passe de souspondérer à pondération en ligne en visant 25 EUR.
  • Clariant : Research Partners relève son objectif de cours de 22 à 24 CHF.
  • Delivery Hero : Morgan Stanley reprend le suivi à surpondérer en visant 160 EUR.
  • Ems-Chemie : Research Partners relève son objectif de cours de 650 à 750 CHF.
  • Fortum : Commerzbank passe de conserver à acheter en visant 26 EUR.
  • ING Groep : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 9,80 à 11,40 EUR.
  • H. Lundbeck : Jefferies reste à conserver avec un objectif de cours relevé de 195 à 230 DKK.
  • Interroll : UBS relève son objectif de cours de 1320 à 2040 CHF.
  • Lanxess : Baader Helvea passe d'accumuler à acheter en visant 75 EUR.
  • Legrand : Société Générale passe d'acheter à conserver en visant 82 EUR.
  • Nordea : J.P. Morgan passe de neutre à surpondérer en visant 95 SEK.
  • Rotork : Jefferies passe de conserver à acheter avec un objectif de cours relevé de 350 à 420 GBp.
  • Royal Mail : Jefferies passe de sousperformance à conserver avec un objectif de cours relevé de 300 à 450 GBp.
  • Sanofi : Goldman Sachs reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 103 à 106 EUR.
  • Schneider : Liberum reste à l'achat avec un objectif relevé de 130 à 160 EUR.
  • Sulzer : Credit Suisse revalorise de 86 à 95 CHF.
  • Swedbank : J.P. Morgan passe de surpondérer à neutre en visant 180 SEK.
  • Veolia : Berenberg reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 21 à 30 EUR.
  • Victrex : Jefferies reste à l'achat avec un objectif de cours relevé de 2475 à 2675 GBp.
  • Vinci : Santander passe de conserver à acheter en visant 98 EUR.

L’actualité des sociétés

En France

Résultats des sociétés

  • Michelin : le bénéfice net recule fortement à 625 M€, pour des revenus en baisse de 15% à 20 Mds€. Un dividende de 2,30 EUR par action sera proposé. Le niveau d'activité 2019 sera retrouvé seulement à partir du deuxième semestre 2022.

Annonces importantes

  • Rome autorise le rachat de la banque Credito Valtellinese par Crédit Agricole.
  • Sanofi et Bristol-Myers Squibb vont faire appel d'une condamnation à verser 834 M$ par un juge de Hawaï dans le dossier Plavix.
  • Saint-Gobain cède des activités de distribution en Espagne et en Italie.
  • TechnipFMC finalise son opération de scission en deux sociétés.
  • La FGTA-FO et Pascal Lamy (ex-OMC) volent au secours d'Emmanuel Faber chez Danone.
  • Thales signe un gros contrat de signalisation ferroviaire avec la Deutsche Bahn.
  • Groupe ADP ferme le terminal 4 de l'aéroport d'Orly jusqu'à nouvel ordre.
  • Eurofins Scientific Forensics renforce les capacités de tests Covid-19 du Royaume-Uni avec le déploiement du dépistage à domicile.
  • Latécoère finalise l'acquisition des activités de systèmes d'interconnexion et de câblage électrique de Bombardier à Querétaro, au Mexique.
  • Avec plus de 6% du capital, les salariés de Spie deviennent le deuxième actionnaire de la société.
  • Voltalia ouvre un nouveau complexe renouvelable au Brésil et lance la construction du parc éolien Canudos 1.
  • Mersen rachète le solde du capital de Fusetech.
  • 2CRSi décroche plus de 15 M$ de contrats avec le CERN.
  • Aures décoche un beau contrat.
  • Néovacs a des ambitions de croissance externe avec des cibles en vue.
  • Visiomed passe d'une ORNANE à une OCABSA.
  • Noxxon recrute le premier patient de la cohorte de forte dose de l'essai évaluant le NOX-A12 en association avec une radiothérapie dans le cancer du cerveau récemment diagnostiqué.
  • Sensorion publie des données précliniques sur SENS-401 dans la préservation de l'audition résiduelle après implantation cochléaire.
  • Valbiotis lance l'étude clinique multicentrique de phase II HEART avec TOTUM-070, pour la réduction du taux de LDL-cholestérol sanguin.
  • Vicat, Winfarm, Auplata, Mercialys, Musée Grévin ont publié leurs comptes et/ou leurs prévisions.

Dans le monde

Résultats des sociétés

  • BHP Group : les résultats semestriels sont solides, avec une génération de trésorerie un dividende supérieurs aux attentes.
  • Dentsu : le titre souffre en bourse après la publication de résultats trimestriels décevants.
  • Glencore : les résultats sont supérieurs aux attentes en 2020. Le groupe reprend le versement d'un dividende, fixé à 0,12 USD l'action.
  • Royal DSM : l'Ebitda du T4, à 390 M€, dépasse le consensus de 375 M€. Cette année, le groupe prévoit des niveaux de croissance conformes à ses objectifs de moyen terme.
  • Straumann : Le bénéfice net a reculé à 92 MCHF contre 300 MCHF en 2019, mais dépasse les attentes. L'entreprise espère renouer avec une croissance organique de 6 à 9% cette année et améliorer ses marges.

Annonces importantes

  • L'OMS approuve l'utilisation en urgence du vaccin d'AstraZeneca.
  • Sunrise et UPC se réjouissent de l'accroissement de leur clientèle au T4.
  • Deliveroo pourrait officialiser son projet d'entrée en bourse début mars, selon Sky News.
  • S&P relève de "BBB+" à "A-" la notation crédit de DSV Panalpina.

Ça publie aujourd'hui. CVS Health, Zoetis, Palantir, Glencore, Kerry, Bridgestone, Straumann, NIBE Industrier, Métropole Television, Eramet

 

Lectures

Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2021
Copier lien
Dernières actualités sur ""
09:05
14/04
13/04
12/04
09/04