Londres freinée par la montée de la livre

Envoyer par e-mail
17/04/2018 | 10:04

Londres (awp/afp) - La Bourse de Londres était freinée (-0,04%) par la montée de la livre sterling mardi en début de séance, un phénomène qui pénalise les groupes cotés les plus tournés vers l'étranger.

Peu avant 08H00 GMT, l'indice FTSE-100 des principales valeurs s'effritait de 2,67 points à 7.195,48 points.

"La corrélation négative entre le FTSE et la livre semble être revenue au goût du jour", a expliqué Connor Campbell, analyste chez Spreadex.

La livre sterling vient d'atteindre son plus haut niveau face au dollar depuis le vote pour le Brexit. Elle est soutenue depuis quelques mois par l'espoir d'un accord entre les Britanniques et les Européens sur les conditions de sortie du Royaume-Uni de l'UE.

Mais à la Bourse de Londres, la montée de la livre pénalise les actions de certains groupes, dont les revenus à l'étranger sont dès lors mécaniquement réduits une fois convertis en livre sterling.

Parmi ces derniers, le spécialiste des produits d'hygiène Reckitt Benckiser perdait 2,73% à 5.833 pence, le motoriste Rolls-Royce 1,69% à 863 pence, le fabricant de tabac British American Tobacco 1,09% à 3.999 pence et le vendeur d'alcool Diageo 0,67% à 2.442,50 pence.

Côté hausses, le sidérurgiste russe Evraz rebondissait nettement de 5,75% à 386,20 pence après avoir chuté de 7% lundi. Après avoir craint de nouvelles sanctions américaines contre la Russie, les investisseurs semblaient pencher finalement pour un statu quo sur la base d'informations de presse.

Le groupe d'agroalimentaire et de vêtement Associated British Foods montait pour sa part de 2,09% à 2.637 pence, après avoir publié de bons résultats semestriels pour son enseigne d'habillement Primark malgré un contexte difficile pour le secteur de la distribution au Royaume-Uni.

pn/jbo/spi

© AWP 2018
Envoyer par e-mail