Londres gagne 0,35% après un accord parlementaire américain

Envoyer par e-mail
12/02/2019 | 09:39

Londres (awp/afp) - La Bourse de Londres gagnait 0,35% mardi en début de séance, soutenue par l'accord de principe conclu par les parlementaires américains pour éviter une nouvelle paralysie des administrations des Etats-Unis.

Vers 08H30 GMT, l'indice FTSE-100 des principales valeurs montait de 24,66 points à 7.153,77 points.

Mike van Dulken et Artjom Hatsaturjants, analystes chez Accendo Markets, ont attribué cette ouverture positive "à l'accord de principe conclu entre les parlementaires américains pour éviter un nouvel arrêt de l'administration". Le compromis trouvé "accorde 1,4 milliard de dollars à Donald Trump pour financer le contrôle des frontières, mais juste au moyen d'un balisage et pas avec un vrai mur, alors que le président réclamait presque 5,8 milliards de dollars", ont-ils ajouté.

Sur le plan des valeurs, la chaîne de supermarchés en ligne Ocado était en tête de l'indice vedette, grimpant de 2,34% à 961,40 pence. Elle continuait de reprendre un peu du terrain perdu en milieu de semaine dernière suite à un violent incendie dans son entrepôt ultra-moderne et automatisé du sud-ouest de l'Angleterre.

Le secteur du pari était bien orienté, Paddy Power Betfair grimpant de 1,10% à 6.435 pence et GVC Holdings de 1,37% à 664 pence, sur fond de spéculations autour d'un assouplissement des règles du secteur dans l'Etat australien de Victoria.

La compagnie minière Antofagasta remontait pour sa part de 1,81% à 855,60 pence, alors que le marché espère des progrès dans les négociations commerciales sino-américaines.

A l'inverse, la pire chute du début de séance était de loin subie par le voyagiste TUI, qui dégringolait de 6,07% à 900 pence. Le groupe basé à Hanovre en Allemagne a annoncé avoir abandonné ses objectifs de croissance pour 2020 après un trimestre difficile, pénalisé par un été caniculaire en Europe et des réservations aériennes en chute libre.

pn/evs

© AWP 2019
Envoyer par e-mail