Londres s'effrite de 0,18% en début de séance

Envoyer par e-mail
16/04/2018 | 10:57

Londres (awp/afp) - La Bourse de Londres s'effritait de 0,18% lundi en début de séance, dans un marché prudent sur fond de tensions en Syrie et tiré vers le bas par le repli du titre du géant publicitaire WPP.

Vers 08H30 GMT, l'indice FTSE-100 des principales valeurs s'effritait de 12,97 points à 7.251,59 points.

"Les investisseurs digèrent l'intervention militaire commune américano-britannico-française en Syrie, ainsi que la menace de sanctions russes contre les Etats-Unis", a expliqué Mike van Dulken, analyste chez Accendo Markets.

En l'absence d'indicateur macro-économique majeur susceptible de bouger le marché, les investisseurs se focalisaient sinon sur quelques titres ciblés.

L'action WPP était particulièrement volatile, deux jours après la démission abrupte de son fondateur et directeur général, Martin Sorrell, après la conduite d'une enquête demandée par l'entreprise sur des allégations de comportement inapproprié relatif à l'utilisation d'actifs de la société son patron.

Après avoir ouvert en chute de plus de 4%, le titre cédait 1,85% à 1.166 pence. Au-delà de l'impact immédiat du départ de son directeur général, l'avenir de cette entreprise hétéroclyte fait l'objet de spéculations sur le long terme.

Le géant du pétrole BP cédait pour sa part 1,34% à 497,55 pence, du fait d'un net repli des cours du pétrole.

A l'inverse, le titre du groupe d'hôtellerie-restauration Whitbread bondissait de 6,33% à 4.184 pence. L'investisseur activiste Elliott a annoncé une prise de participation dans Whitbread, attisant des spéculations sur une possible vente par le groupe de ses cafés Costa.

pn/jbo/php

© AWP 2018
Envoyer par e-mail