MINUTE MACRO : Nouveau vote outre-Manche, Paradis fiscaux, La Chine soucieuse, Des stat. mitigées …

Envoyer par e-mail
14/03/2019 | 11:14
Après le rejet d'un No-Deal, Theresa May va tenter un coup de Poker. Combien de temps va encore durer la saga du Brexit ? Les 27 Etats membres ont révisé leur liste noire des paradis fiscaux : cette dernière s'agrandit considérablement. Production industrielle en hausse en Europe, révision à la baisse de la croissance en Suisse, reprise des commandes de biens durables aux US… les chiffres économiques sont mitigés. Il n'y aura pas de Sommet Trump/Xi avant avril. La Chine veut relancer l'activité économie de son pays. La Banque Mondiale s'inquiète pour l'Afrique.
Jamais deux sans trois ? Mardi, les députés britanniques ont dit non à l'accord de May. Hier, ils ont dit non à une sortie sans accord (à 312 voix contre et 308 pour). Ce soir, ils doivent voter sur un report du Brexit. Selon des annonces du gouvernement britannique, Theresa May veut proposer aujourd'hui une motion visant à organiser un nouveau vote sur l'accord de divorce d'ici le 20 mars et repousser le Brexit au 30 juin pour refignoler l'accord. Si tout fonctionne comme elle l'entend, le Royaume-Uni ne participera pas aux élections européennes au mois de mai.  Mais comme jusqu'à maintenant rien n'a fonctionné comme prévu et que les parlementaires britanniques sont toujours majoritairement opposés au texte…

Paradis fiscaux : la liste noire de l'UE passe de 5 à 15. Les Etats membres de l'UE ont adopté une nouvelle liste noire des paradis fiscaux, ajoutant 10 nouveaux pays à la liste, tels que les Emirats arabes unis. La liste grise (liste de surveillance) a également été révisée.

Source : ec.europa.eu

Statistiques économiques : du Vieux Continent aux Etats-Unis, en passant par l'Asie. La production industrielle en zone euro a rebondi au mois de janvier (+1.4%), après un repli de 0.9% le mois précédent. Le secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) abaisse sa prévision de croissance pour 2019 à 1.1%, contre 1.5% en décembre. Le Ministre des Finances au Royaume-Uni, Philip Hammond, anticipe une croissance du PIB limitée à 1.2% en 2019 compte-tenu des incertitudes qui entourent le Brexit.  Outre-Atlantique, les prix à la production ont augmenté de 0.1% en février (contre 0.2% attendu), après un recul de 0.1%. Les commandes de biens durables sont ressorties à 0.4% (-0.5% attendu). Les stocks de pétrole brut se sont repliés de 3.9 millions de barils, contre une hausse de 7.1 millions la semaine précédente et 2.7 millions attendus. Les dépenses de construction ont publié au-dessus des attentes, et sont passées de -0.8% à +1.3% en janvier. Au Japon, l'indice des prix à la production sur un an a progressé de 0.8% en février, contre 0.6% en janvier. En Chine, le taux de chômage est remonté à 5.3% (4.9% précédemment) et la production industrielle est ressortie en hausse de 5.3% (5.7% précédemment et 5.5% attendu).

En Bref. Trump déclare qu'il n'est "pas pressé" de conclure un accord avec la Chine, tant que c'est un "bon accord". D'ailleurs, un flash info de Bloomberg nous informe que la rencontre prévue entre Trump et Xi ne se fera pas avant le mois d'avril. Hier, la Banque Mondiale a appelé les gouvernements et les entreprises à aider les pays africains à lutter contre le "changement climatique, les sécheresses, les inondations et les tempêtes". Elle prévoit à ce titre une enveloppe de 22.5 milliards de dollars de programmes de développement durable pour les années 2021 - 2025.  Le gouvernement chinois incite les banques à accorder plus de prêts aux petites entreprises afin de redonner du souffle à la croissance qui s'épuise.
 
Anaïs Lozach
© Zonebourse.com 2019
Envoyer par e-mail