Penny Stocks : Le bilan estival

27/07/2022 | 09:58

Les instruments dilutifs utilisés par les entreprises qui n'ont pas un accès normal aux financements traditionnels ont des conséquences extrêmement négatives que les actionnaires ont parfois du mal à appréhender. Nous avons mis à jour nos tableaux de performance des actions des sociétés qui ont recours à ces produits. Pour ce faire, nous avons pris pour chaque entreprise comme cours de référence celui du jour précédent l'officialisation du premier instrument dilutif. Et nous l'avons comparé avec le cours actuel. Notez que ces instruments peuvent prendre plusieurs formes mais qu'ils reposent généralement sur des obligations convertibles en actions.

Sur la base des données que nous avons recueillies, seules 5 des 68 sociétés cotées actuellement qui ont eu recours aux instruments dilutifs affichent un parcours boursier positif depuis. Le champion toutes catégories est Catana, devant McPhy et Ekinops. A la baisse, plus de la moitié des entreprises concernées ont vu leur cours perdre au moins 80%. Et pour une bonne dizaine, la dilution a été telle qu'il a fallu limiter à 99,9% le curseur de baisse. Notez que le tableau n'intègre pas les sociétés qui ont purement et simplement disparu depuis (mais on y retrouve Recylex, dont on ne donne pas très cher de la peau et qui est suspendue depuis mai 2020).

Pour une approche plus détaillée sur les financements dilutifs, retrouvez notre dossier remontant à l'été dernier.

 

On commence avec les valeurs en hausse : 

Et on termine avec les baisses : 

Sociétés citées : 

© Zonebourse.com 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Sociétés"
30/09
30/09
29/09
29/09
29/09