Point marchés-La nervosité domine en attendant l'inflation US

09/08/2022 | 18:05

* Le CAC 40 a cédé 0,53% et le Stoxx 600 0,67%
* Wall Street dans le rouge à mi-séance
* L'avertissement de Micron pèse sur les valeurs technologiques

par Laetitia Volga
PARIS, 9 août (Reuters) - Les grandes Bourses européennes, à l'exception du
Footsie londonien, ont terminé en baisse mardi à la veille de l'échéance clé que
représente la publication de l'inflation américaine avec les interrogations sur
le rythme de la remontée des taux d'intérêt aux Etats-Unis.
À Paris, le CAC 40 a perdu 0,53% à 6.490 points. Le Footsie
britannique a pris 0,08% et le Dax allemand a abandonné 1,12%.
L'indice EuroStoxx 50 a reculé de 1,11%, le FTSEurofirst 300
de 0,47% et le Stoxx 600 de 0,67%.
Au moment de la clôture en Europe, Wall Street évoluait elle aussi dans le
rouge, entre -0,1% et -1,26% pour les trois grands indices, le Nasdaq étant plus
particulièrement affecté par les prévisions décevantes du groupe technologique
Micron.
Les grands indices mondiaux sont sous pression à la veille de la publication
de l'indice mensuel des prix à la consommation aux Etats-Unis.
Des données supérieures aux attentes pourraient renforcer l'hypothèse que la
Réserve fédérale américaine relève l'objectif de taux des "fed funds", principal
instrument de sa politique monétaire, de 75 points de base lors de sa réunion
des 20 et 21 septembre.
L'indice des prix à la consommation devrait montrer que les prix ont
augmenté de 8,7% sur un an, selon les économistes interrogés par Reuters, ce qui
constituerait un ralentissement par rapport aux 9,1% enregistrés en juin. Mais
hors énergie et alimentation, le taux d'inflation sur un an est attendu à 6,1%
contre 5,9% en juin.
"L'incertitude et la volatilité resteront élevées car le ralentissement de
la croissance, les révisions à la baisse des bénéfices des entreprises, les
anticipations de hausses de taux par les principales banques centrales et
l'intensification probable de la pression sur les approvisionnements en gaz
naturel en Europe cet hiver pèsent sur le sentiment des investisseurs", a
déclaré Nick Brooks, responsable de la recherche économique et des
investissements chez ICG.

VALEURS
L'indice Stoxx de la technologie (-3,29%) a accusé la plus forte
baisse du jour, plombé par l'avertissement du fabricant américain de puces
Micron (-5,39%). STMicroelectronics a fini en queue de peloton
du CAC 40, avec un recul de 5,23%.
A l'opposé du classement, TotalEnergies a pris 2,07% à la faveur
de la hausse en séance des cours pétroliers. Le compartiment de l'énergie
a gagné 1,05%.

CHANGES/TAUX
Sur le marché des changes, le dollar perd 0,21% face à d'autres devises
internationales dans de faibles volumes. L'euro remonte à 1,0224 dollar
.
Les rendements des emprunts d'Etat de référence sont en hausse, les données
sur l'emploi américain continuant d'alimenter les perspectives d'une nouvelle
hausse de taux de 75 points de base de la Fed.
Le rendement des bons du Trésor américain à dix ans gagne trois
points de base à 2,7809%.
Celui du Bund allemand à dix ans a clôturé à 0,9230%.

PÉTROLE
Sur le marché pétrolier, le Brent et le WTI effacent leurs
gains après avoir pris près de 2% en séance après l'annonce d'une suspension des
exportations de brut entre la Russie et certains pays d'Europe centrale via
l'oléoduc Droujba.

A SUIVRE:


(Rédigé par Laetitia Volga, édité par Jean-Stéphane Brosse)



© Reuters 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Marchés"
29/09
29/09
29/09
29/09
29/09