Point marchés-La prudence l'emporte avant les chiffres de l'inflation américaine

09/08/2022 | 13:08

* Légère baisse en vue à Wall Street, Micron avertit sur ses résultats du T4
* En Europe, le CAC 40 perd 0,4% et le Stoxx 600 0,6%
* Prudence avant le chiffre de l'inflation aux Etats-Unis mercredi

par Laetitia Volga
PARIS, 9 août (Reuters) - Wall Street est attendue en légère baisse et les
Bourses européennes évoluent dans le rouge mardi à mi-séance, les investisseurs
attendant les données sur l'inflation aux Etats-Unis qui pourraient fournir une
indication plus claire sur l'ampleur de la prochaine hausse de taux de la
Réserve fédérale (Fed).
Les contrats à terme signalent un recul de 0,01% pour le Dow Jones ,
de 0,25% pour le Standard & Poor's-500 et un recul de 0,6% pour le
Nasdaq, après l'avertissement de Micron sur ses résultats trimestriels.
À Paris, le CAC 40 cède 0,4% à 6.498,43 vers 10h50 GMT. À Francfort,
le Dax perd 0,93% et à Londres, le FTSE est stable (-0,01%).
L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 recule de 0,47%, l'EuroStoxx
50 de la zone euro de 0,75% et le Stoxx 600 de 0,6%.
La prudence des investisseurs est liée avant tout à l'attente des chiffres
de l'inflation aux Etats-Unis mercredi, qui pourraient conforter les craintes
d'une accélération de la remontée des taux de la Fed après les bons chiffres sur
l'emploi publiés vendredi.
Une enquête de la Fed de New York a montré que les anticipations d'inflation
des consommateurs en juillet avaient fortement diminué.
"Si cette tendance se poursuit, cela signifie que la Fed pourrait ne pas
avoir à être aussi agressive dans son resserrement monétaire", a déclaré
Deutsche Bank.
"L'une de ses grandes craintes est que des anticipations d'inflation plus
élevées conduisent à une prophétie auto-réalisatrice d'une inflation réelle plus
forte", ont ajouté les analystes de la banque allemande dans une note.

LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET
Le fabricant de semi-conducteurs Micron Technology reculait de 3%
dans les transactions en avant-Bourse après avoir lancé un avertissement sur son
chiffre d'affaires du trimestre en cours.

VALEURS EN EUROPE
En Europe, le secteur de la technologie cède 2,09% après les
annonces de l'américain Micron. STMicroelectronics , Infineon
et ASML abandonnent de 2,46% à 3,01%.
Parmi les plus fortes baisses du CAC 40, Sanofi perd 1,97% après
l'annonce de l'arrêt du recrutement pour les essais cliniques du tolébrutinib,
un traitement expérimental de certaines formes de sclérose en plaques et de la
myasthénie grave.

TAUX
Les rendements des emprunts d'Etat de référence sont en hausse, les données
sur l'emploi américain continuant d'alimenter les perspectives d'une nouvelle
hausse de taux de 75 points de base de la Fed.
Le rendement des bons du Trésor américain à dix ans gagne trois
points de base à 2,7956%.
Celui du Bund allemand à dix ans , à 0,932%, prend plus de quatre
points de base.
Les anticipations de hausse de taux de la Banque centrale européenne (BCE)
ont été relevées, les traders estimant à environ 95% la probabilité d'un
relèvement de 50 points de base lors de la réunion de septembre, selon les
données de Refinitiv, contre environ 50% de probabilité la semaine dernière.
"Le marché a raison de s'attendre à de fortes hausses car la fenêtre
d'opportunité pour resserrer les taux se referme rapidement", a déclaré Antoine
Bouvet, stratège chez ING.

CHANGES
Le dollar est lui à la baisse. En repli de 0,28% face à un panier de devises
internationales , effaçant une partie des gains engrangés la semaine
dernière (+0,68%) à la faveur d'un regain d'aversion au risque et du rapport sur
l'emploi américain.
L'euro remonte ainsi à 1,0226 dollar .

PÉTROLE
Les cours du brut sont en hausse après des informations selon lesquelles la
Russie a suspendu ses exportations de pétrole par la branche sud de l'oléoduc
Droujba depuis le début du mois d'août en raison de problèmes liés aux paiements
des frais de transit entre Transneft et l'opérateur ukrainien d'oléoducs
Ukrtransnafta.
Le Brent gagne 1,09% à 97,7 dollars le baril et le brut léger
américain (West Texas Intermediate, WTI) 0,86% à 91,54 dollars.

AUCUN INDICATEUR ÉCONOMIQUE MAJEUR À L'AGENDA DU 9 AOÛT



(Rédigé par Laetitia Volga, édité par Jean-Stéphane Brosse)


© Reuters 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Marchés"
22:19
19:57
19:41
18:16
18:08