Point marchés-Les actions européennes devraient repartir à la hausse pour le début de semaine

08/08/2022 | 07:47

* Les indices européens attendus dans le vert

* Les prix à la consommation US, prochain rdv pour les marchés

* Le dollar se stabilise, le taux du dix US reste à plus de 2,8%

par Laetitia Volga

PARIS, 8 août (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en hausse à l'ouverture lundi et devraient effacer une partie des pertes de la séance précédente à la suite des chiffres sur l'emploi américain, en attendant de nouvelles indications sur l'évolution de l'inflation.

Les premières indications disponible donnent un gain de 0,52% pour le CAC 40 parisien, de 0,51% pour le Dax à Francfort, de 0,34% pour le FTSE à Londres et de 0,59% pour l'EuroStoxx 50.

L'annonce inattendue, vendredi, d'une forte accélération en juillet des créations d'emplois aux Etats-Unis à 528.000 accompagnées d'un recul du taux de chômage à son niveau d'avant la pandémie a apaisé les craintes de récession mais aussi renforcé la perspective que la Fed devrait poursuivre la remontée rapide de ses taux d'intérêt.

"L'emploi a montré l'exact opposé d'un ralentissement de l'économie (...) ce qui signifie qu'il va être très difficile de soutenir l'idée d'une baisse des taux de la Fed avant la fin de l'année prochaine", a déclaré Thomas Tzitzouris, responsable de recherche chez Strategas.

Ces statistiques très solides de l'emploi américain n'ont fait que renforcer les enjeux autour des chiffres mensuels des prix à la consommation (CPI), attendus mercredi, qui pourraient montrer un léger recul de l'inflation à 8,7%, selon le consensus Reuters, mais une nouvelle accélération de l'indice "core CPI".

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini en ordre dispersé vendredi, avec un Nasdaq pénalisé par les valeurs technologiques après que les solides données sur l'emploi aux Etats-Unis ont ravivé les craintes concernant un resserrement monétaire rapide de la Fed.

L'indice Dow Jones a gagné 0,23% à 32.803,47 points, le S&P-500 , plus large, a perdu 0,16% à 4 145,19 points et le Nasdaq Composite a reculé de 0,50% à 12.657,56 points.

Tesla a chuté de 6,6 % et a pesé lourdement sur le S&P-500 et le Nasdaq. Meta, propriétaire de Facebook, a perdu 2% et Amazon 1,24%.

Les rendements du Trésor américain ont grimpé alors que la probabilité d'une hausse des taux d'intérêt de 75 points de base en septembre augmentait, faisant monter les valeurs bancaires, comme JPMorgan (+3%).

Lyft a bondit de 16,62% après avoir annoncé un bénéfice trimestriel record et dit prévoir un bénéfice d'exploitation ajusté d'un milliard de dollars pour 2024.

Les contrats à terme signalent une séance stable ce lundi.

EN ASIE

A la Bourse de Tokyo, le Nikkei avance légèrement (0,31%), soutenu par les perspectives solides présentées par plusieurs entreprises.

Suzuki Motor grimpe de 10,09% après avoir annoncé un bond de 36,8 % de son bénéfice d'exploitation trimestriel tandis que le créateur de jeux Bandai Namco gagne 4,16% après avoir relevé sa prévision de bénéfice semestriel.

En Chine, le CSI 300 abandonne -0,4% alors que la crise sanitaire et les tensions avec Washington entretiennent la nervosité du marché.

L'île de Hainan, dépendante du tourisme, a placé sous confinement davantage de quartiers face à une reprise épidémique de COVID-19.

TAUX/CHANGES

Le rendement des bons du Trésor américains à dix ans recule légèrement à 2,8231%, conserve l'essentiel des gains engrangés en réaction aux chiffres de l'emploi. Il était monté en séance vendredi à 2,869%, son plus haut niveau depuis le 22 juillet.

Le dollar est stable face à un panier de grandes devises, après avoir pris 0,88% vendredi, et l'euro se traite autour de 1,0185 dollar

PÉTROLE

Après avoir atteint leur plus bas niveau depuis plusieurs mois, les cours du pétrole montent légèrement, les chiffres sur l'emploi aux Etats-Unis et celles sur les exportations chinoises atténuant les craintes de récession.

Le Brent prend 0,46% à 95,36 dollars le baril et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) 0,38% à 89,35 dollars.

PAS D'INDICATEUR MAJEUR ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU JOUR

(Rédigé par Laetitia Volga, édité par)

© Reuters 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Marchés"
19:04
18:16
18:04
17:52
17:38