Point sur les fortes variations du jour : Bayer fait l'unanimité chez les analystes, la défense n'a plus la cote

10/05/2022 | 17:45

Pourquoi ça monte ? Pourquoi ça baisse ? Quelques explications sur les variations inhabituelles qui affectent les actions sur la séance du jour. Seulement quand elles sont fiables et documentées : nous évitons autant que possible de raconter n'importe quoi. Les variations sont prises au moment de la rédaction de l'article.

En hausse

  • Swedish Match (+24,85%) : le groupe a confirmé que Philips Morris veut le racheter, après les rumeurs propagées par le Wall Street Journal. Le Financial Times croit lui savoir que la transaction pourrait avoir lieu autour de 16 Mds$.
  • BPER Banca (+7,7%) : le marché salue les résultats du premier trimestre de la banque, même s'ils étaient un peu plus réduits que prévu. L'établissement a rassuré avec des perspectives d'amélioration des résultats.
  • Bayer (+5,3%) : Le bénéfice et le chiffre d'affaires de Bayeront été supérieurs aux attentes au premier trimestre, grâce à l'activité agricole du groupe. Bayer a vu ses recommandations à l'achat maintenues.
  • Unicredit (+5,5%) : UBS réaffirme sa recommandation 'achat' sur UniCredit tout en remontant son objectif de cours de 14,1 à 15,4 euros, nouvelle cible qui implique un potentiel d'augmentation de 92% pour le titre de l'établissement bancaire italien.
  • Trigano (+3,9%) : les résultats du 1er semestre fiscal ont fait preuve d'une grande solidité. "Nous avons senti le management particulièrement confiant sur le développement du marché", écrit Portzamparc ce matin, jugeant le titre injustement décoté.
  • Schaeffler AG (+2,9%) : la prépublication de résultats trimestriels dépasse les attentes. Des prévisions ont été formulées, ce qui rassure les investisseurs, malgré un consensus qui va devoir légèrement s'ajuster en baisse.
  • Geberit (+1,75%) : Le titre profite du rebond généralisé. En parallèle, Stifel a réduit son objectif de cours de 700 à 660 CHF, mais reste acheteur.
  • Hapag-Lloyd (+3,6%) : les valeurs cycliques présentes dans la logistique reprennent de l'altitude.

En baisse

  • Kongsberg Gruppen (-18,86%) : le groupe a confirmé ses prévisions annuelles, mais ses résultats ont reculé à cause des contraintes d'approvisionnement. Le marché sanctionne lourdement un titre qui a très bien tenu la distance depuis le début de l'année, fort de son positionnement défense.
  • Zur Rose / Shop Apotheke (-16,2% / -20,6%) : le duo de leaders du marché pharmaceutique en ligne européen chute sur des rumeurs de retard dans le déploiement de l'e-prescription en Allemagne.
  • Verbio (-5,7%) : nouvelle séance de purge pour le spécialiste des agrocarburants, alors que l'Allemagne continue à mettre la pression sur le secteur, accusé de mobiliser des terres arables.
  • Saab (-2,5%) : la guerre en Ukraine est-elle finie ? Les acteurs de la défense subissent des prises de profits alors que les investisseurs cherchent à profiter d'un éventuel rebond en se reportant sur les dossiers attaqués dernièrement.
  • Rheinmetall (-3,21%) : Warburg Research ajuste sa recommandation et passe d'achat à neutre sur le dossier. L'objectif de cours est abaissé de 210 à 199 EUR.
© Zonebourse.com 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Sociétés"
21/06
03/06
24/05
10/05
09/05