Point sur les fortes variations du jour : Les pubs et les magasins britanniques reprennent espoir

06/09/2022 | 17:44

Pourquoi a monte ? Pourquoi a baisse ? Quelques explications sur les variations inhabituelles qui affectent les actions sur la sance du jour sur les places europennes. Seulement quand elles sont fiables et documentes : nous vitons autant que possible de raconter n'importe quoi. Les variations sont prises au moment de la rdaction de l'article.

En hausse

  • Mitchells & Butlers (+7,9%) : L'exploitant de pubs profite des projets de plafonnement des prix de l'énergie portée par la nouvelle première ministre britannique. Tout le secteur de la consommation en profite. Les organisations professionnelles du secteur avaient prévu que l'explosion des factures pourrait entraîner des milliers de fermetures. Domino's Pizza, Greggs et consorts font aussi partie des meilleures hausses du jour.
  • Camurus (+9%) : Le groupe pharmaceutique suédois a présenté son plan de développement à moyen terme.
  • Delivery Hero (+8,2%) : Morgan Stanley passe de pondération en ligne à surpondérer en visant 73 EUR.
  • D'Ieteren (+6,2%) : Le marché salue les résultats publiés hier soir par le groupe belge. Les prévisions vont entraîner un léger ajustement haussier du consensus.
  • DEME (+5,45%) : Berenberg démarre le suivi à l'achat en visant 140 EUR. "Nous prévoyons une forte croissance des bénéfices… De plus, l'entrée précoce de DEME sur des marchés naissants tels que l'hydrogène vert et la récolte en eaux profondes offre de nombreuses possibilités de hausse à long terme", explique le bureau d'études.
  • Volkswagen (+3,65%) : Le groupe a finalement lancé l'introduction en bourse du constructeur automobile Porsche, malgré des conditions de marché peu optimales.

En baisse

  • Equinor (-6,65%) : après avoir rebondi hier, le secteur pétrolier repique du nez avec le baril. ENI, TotalEnergies, Shell, Aker BP ou Vallourec sont plus ou moins sévèrement attaquées.
  • Ashtead (-1,76%) : Les trimestriels du groupe britannique de location d'équipements BTP n'ont pas convaincu le marché.
  • Rémy Cointreau (-1%) : Kepler Cheuvreux est passé de conserver à alléger en visant 165 EUR.

 

 

Zonebourse.com 2022
Copier lien
Dernires actualits sur "Socits"
15/11
03/11
21/10
21/10
13/09