Point sur les fortes variations du jour : Metabolic Explorer se fait étrillé

30/06/2022 | 18:05

Pourquoi ça monte ? Pourquoi ça baisse ? Quelques explications sur les variations inhabituelles qui affectent les actions sur la séance du jour. Seulement quand elles sont fiables et documentées : nous évitons autant que possible de raconter n'importe quoi. Les variations sont prises au moment de la rédaction de l'article.

En hausse

  • Implenia (+11,25%) : Le groupe d'ingénierie suisse va réaliser ses résultats plus élevés que prévu. Une bonne surprise saluée en bourse.
  • Saab (+4%) : Le groupe a obtenu un contrat de 7,3 milliards de couronnes suédoises (712 M$) pour la livraison de deux avions GlobalEye de détection et de contrôle aérien aux autorités suédoises, avec des options pour deux appareils additionnels.
  • Hometogo (+8,5%) : Le titre rebondit dans des volumes étroits au lendemain de la confirmation de la recommandation à l'achat de Berenberg, assortie d'un objectif à 11 EUR.
  • Virgin Money (+2%) : La banque britannique va racheter 75 M£ d'actions entre le 30 juin et le 17 décembre.
  • Grifols (+6,15%) : Rebond technique pour le laboratoire espagnol, dont le titre s'est effondré de 11% hier, après que la presse a rapporté des discussions avec des fonds en vue d'une augmentation de capital afin de réduire la dette.

En baisse

  • Metabolic Explorer (-42,6%) : Douche froide après un sévère avertissement sur les objectifs. "Nous n'avions clairement pas anticipé l'ampleur de l'avertissement sur les bénéfices", indique Kepler Cheuvreux ce matin en suspendant sa recommandation sur le dossier. "Nous comprenons que le groupe a peu de visibilité pour le reste de l'exercice 2022", ajoute l'analyste.
  • Renalytix (-37,3%) : La medtech britannique a creusé ses pertes au T3 fiscal. Elle prévoit de lever des fonds aux Etats-Unis pour assurer la poursuite de son activité.
  • Uniper (-14,8%) : La société a abandonné ses prévisions 2022 et confirme négocier un renflouement avec les autorités allemandes, après la coupure de la fourniture de gaz par la Russie. La maison-mère Fortum chute de 5% dans le même temps.
  • Compagnie d'Entreprises CFE (-17,5%) : C'est la première séance de cotation pour les actions CFE et DEME séparées. L'ajustement est donc technique. CFE a annoncé en parallèle un programme de rachat de 1,25 million de titres.
  • Trigano (-8%) : Le marché est déçu des trimestriels. "La situation offre peu de visibilité pour les prochains mois et ne devrait pas s'améliorer avant fin 2022 ou début 2023", note Portzamparc, qui souligne que la valorisation est extrêmement faible mais que le contexte est vraiment peu engageant.
  • SAP (-3,7%) : Exane BNP Paribas passe de surperformance à neutre en visant 100 EUR.
© Zonebourse.com 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Sociétés"
10:08
10:08
10:06
10:02
10:00