Point sur les fortes variations du jour : NovoNordisk trébuche, Avast se régale

03/08/2022 | 17:47

Pourquoi ça monte ? Pourquoi ça baisse ? Quelques explications sur les variations inhabituelles qui affectent les actions sur la séance du jour sur les places européennes. Seulement quand elles sont fiables et documentées : nous évitons autant que possible de raconter n'importe quoi. Les variations sont prises au moment de la rédaction de l'article.

En hausse

  • Avast (+43,75%) : L'autorité britannique de la concurrence a finalement autorisé le rachat de la société par NortonLifeLock pour un montant de 6 Mds£.
  • Tod's (+20,35%) : La famille fondatrice et principale actionnaire de Tod's veut racheter les titres en circulation à 40 EUR pièce, a annoncé mercredi la holding des frères Della Valle.
  • Auto1 Group (+12%) : Les résultats semestriels sont très bien accueillis. Goldman Sachs souligne que les chiffres sont meilleurs que prévu.
  • JDE Peet's (+11,3%) : Le spécialiste du café a publié ses semestriels rassurants et même légèrement meilleurs que prévu. Une performance d'autant plus solide que le contexte de prix des matières premières n'était guère favorable.
  • Nokian Renkaat (+10,5%) : Inderes passe d'alléger à accumuler en visant 12 EUR.
  • Bic (+4,7%) : La performance de Bic au 2ème trimestre a été légèrement supérieure aux attentes, ce qui a permis de relever les prévisions 2022. Une belle publication, même si AlphaValue souligne que la société sera confrontée à une pression accrue au cours du second semestre, tant sur le chiffre d'affaires que sur les marges.
  • AXA (+5,7%) : Le programme de rachat d'actions d'1 Md€ annoncé par l'assureur en marge de résultats sans surprise plaît aux investisseurs.

En baisse

  • Norwegian Energy (-21,15%) : La société, mieux connue sous le patronyme abrégé de Noreco, subit le contrecoup de la révision par TotalEnergies de la date de mise en service du premier gaz du projet de redéveloppement de Tyra à l'hiver 2023/2024. Le Français a expliqué que des soucis d'approvisionnement sont à l'origine de ce décalage, qui va en outre faire enfler significativement les coûts.
  • Novo Nordisk (-9,4%) : Le fabricant danois de médicaments Novo Nordisk a relevé mercredi ses prévisions de ventes et de bénéfices d'exploitation pour l'année, grâce à d'excellents résultats au premier semestre. Novo Nordisk prévoit désormais une croissance des ventes de 12-16% à taux de change constants, contre une estimation précédente de 10-14%. Elle prévoit une croissance du bénéfice d'exploitation de 11-15%, contre une estimation précédente de 9-13%.
  • Rational AG (-7,9%) : Le fabricant d'équipements pour cuisines professionnelles Rational a confirmé ses prévisions malgré les goulots d'étranglement dans la chaîne d'approvisionnement et l'augmentation des coûts. Le chiffre d'affaires devrait ainsi augmenter de 10 à 15 pour cent cette année
  • Zur Rose (-2,7%) : UBS reste à la vente avec un objectif de cours réduit de 93 à 56 CHF.
  • BMW (-5,5%) : Le constructeur allemand a prévenu que de nombreux défis se profilent au second semestre, entre l'inflation, les craintes de pénurie d'essence et les perturbations dans la chaîne d'approvisionnement. Les prévisions de résultats sont inchangées mais les livraisons totales n'atteindront pas le record de 2021.
© Zonebourse.com 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Sociétés"
04:27
04:24
03:47
03:34
03:20