Point sur les fortes variations du jour : TotalEnergies porte le CAC, Uniper agite le gouvernement allemand

04/07/2022 | 17:37

Pourquoi ça monte ? Pourquoi ça baisse ? Quelques explications sur les variations inhabituelles qui affectent les actions sur la séance du jour. Seulement quand elles sont fiables et documentées : nous évitons autant que possible de raconter n'importe quoi. Les variations sont prises au moment de la rédaction de l'article.

En hausse

  • Orpea (+3,6%) : Guillaume Pepy, l'ancien PDG de la SNCF, sera proposé à la tête du conseil d'administration du groupe qui exploite des maisons de retraite. Il devra mettre de l'ordre dans l'entreprise.
  • Austevoll (+5,3%) : SpareBank a relevé son opinion sur plusieurs dossiers ce matin dans l'univers du saumon, notamment Salmar, P/F Bakkafrost et Mowi. Lerøy Seafood, la filiale d'Austevoll, est désignée comme valeur préférée.
  • TotalEnergies (+4,5%) : La remontée des cours pétroliers profite aux valeurs du secteur.
  • Technip Energies (+4,8%) : le groupe a remporté un contrat pour un projet de captage et de stockage du carbone en Norvège.
  • BioMérieux (+3,2%) : Le titre du spécialiste du diagnostic in vitro est soutenu par l'entrée du fonds Exor au capital de l'institut Mérieux. Ce dernier est la holding de tête du groupe Mérieux (quatre milliards d'euros de chiffre d'affaires), qui détient notamment bioMérieux et Transgène. Exor est de son côté le fonds de la famille Agnelli (26 milliards d'euros d'actifs dont Ferrari, Stellantis ou encore le club de football de la Juventus). Exor a prévu d'investir 833 millions d'euros au capital de l'institut Mérieux.

En baisse

  • Uniper (-27,3%) : Le gouvernement allemand veut intégrer dans le projet de loi sur la sécurité énergétique en préparation la possibilité d'aides d'urgence à des entreprises du secteur comme Uniper, qui pourraient aller jusqu'à une prise de participation de l'Etat, a-t-on appris de plusieurs sources proches du dossier.
  • Fortum OYJ (-7%) : Le producteur d'électricité finlandais subit les difficultés d'Uniper, dans un secteur qui craint une crise profonde du gaz.
  • Pets at Home (-7,2%) : RBC a réduit sa recommandation de performance sectorielle à sousperformance. L'objectif a été ramené à 280 GBp. L'analyste pense que l'environnement de croissance sera plus difficile désormais.
  • Shop Apotheke (-7,4%) : Oddo BHF est passé de surperformance à neutre, estimant que l'inflation va rogner les marges.
  • Atos (-10,6%) : Exane BNP Paribas lâche à son tour le dossier en passant de neutre à sousperformance en visant 9 EUR. En parallèle, la fronde de certains actionnaires s'organise contre le conseil d'administration, après que le nouveau directeur général a été poussé vers la sortie.
  • Unibail (-3,2%) : Barclays a abaissé son objectif de cours de 50 à 43 EUR en restant à souspondérer. L'analyste met en garde contre l'impact de la hausse des taux sur le maché immobilier.
  • Maisons du Monde (-4,7%) : Kepler Cheuvreux a abaissé de conserver à alléger son opinion sur le dossier, valorisé 8,70 EUR par action.
© Zonebourse.com 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Sociétés"
21:40
21:20
21:15
20:59
20:49