Point sur les fortes variations du jour : début de semaine morose partout en Europe

09/05/2022 | 17:41

Pourquoi ça monte ? Pourquoi ça baisse ? Quelques explications sur les variations inhabituelles qui affectent les actions sur la séance du jour. Seulement quand elles sont fiables et documentées : nous évitons autant que possible de raconter n'importe quoi. Les variations sont prises au moment de la rédaction de l'article.

En hausse

  • Ideagen (+46,50%) : la société a accepté une offre de rachat de la société Rainforest BidCo, détenue par le fonds HG Pooled Management, libellée à 1,1 Md£, soit 350 GBp l'action, plus un éventuel dividende. Astorg est aussi sur les rangs, tandis que Cinven a jeté l'éponge pour le rachat de l'éditeur de logiciels.
  • J Sainsbury (+3%) : Barclays est positif et recommande le titre à l'achat.
  • Beazley (+2,65%) : Bank of America a relevé de neutre à achat sa recommandation sur l'assureur britannique, en visant 550 GBp.
  • Leonardo (+1,66%) : le groupe profite des bons résultats publiés la semaine dernière et de son statut de valeur du moment, étant exposée à la défense en Europe.

En baisse

  • Verbio (-23,8%) : le numéro un européen des biocarburants paie une nouvelle fois les rumeurs en provenance du gouvernement allemand, qui verrait d'un mauvais œil l'utilisation des cultures à des fins énergétiques alors qu'une crise alimentaire est à redouter.
  • Bavarian Nordic (-12,90%) : Les sociétés pharmaceutiques Janssen de Johnson & Johnson ont annoncé aujourd'hui la résiliation de leurs accords de collaboration et de licence avec Bavarian Nordic portant sur la technologie MVA-BN
  • SMA Solar Technology(-17,28%) : Jefferies passe de neutre à vendeur avec un objectif de cours réduit de 43€ à 33€
  • Ambu (-10,7%) : Danske Bank est passé d'acheter à conserver sur le dossier ce matin, en visant 100 DKK. La semaine dernière, le Danois avait déjà corrigé après avoir fourni des prévisions pessimistes pour les bénéfices 2022, à cause de problèmes de chaîne d'approvisionnement et de pénuries de main-d'œuvre dans les hôpitaux.
  • PostNL (-12,23%) : le groupe néerlandais a réduit ses prévisions, à cause de la hausse des coûts (essence, salaires) et des problèmes d'approvisionnement (Chine). L'Ebit devrait atteindre 170 à 210 M€ cette année, contre 210 à 240 M€ précédemment.
  • Deutsche Post (-7%) : baisse en trompe-l'œil avec un détachement de dividende aujourd'hui.
  • Grifols (-6,87%) : Bestinver a publié une note assez sévère ce matin, estimant que la société ne mérite pas ses multiples actuels.
  • Delivery Hero (-12,13%) : Berenberg maintient sa recommandation à acheter OC 88€, Crédit Suisse reste à acheter avec OC abaissé de 90€ à 80€, JP Morgan est neutre avec OC abaissé de 56€ à 51€.
  • Rheinmetall (-9,94%) : après que le titre a plus que doublé cette année, certains analystes estiment qu'il est temps de faire une pause sur le petit groupe de défense allemand. Deutsche Bank passe d'acheter à conserver en visant 215 EUR. Bankhaus Metzler reste à l'achat avec un objectif de cours réduit de 255 à 240 EUR.
© Zonebourse.com 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Sociétés"
21/06
03/06
24/05
10/05
09/05