Point sur les fortes variations du jour : fin de semaine dans le vert

13/05/2022 | 17:24

Pourquoi ça monte ? Pourquoi ça baisse ? Quelques explications sur les variations inhabituelles qui affectent les actions sur la séance du jour. Seulement quand elles sont fiables et documentées : nous évitons autant que possible de raconter n'importe quoi. Les variations sont prises au moment de la rédaction de l'article.

En hausse

  • Somfy (+13%) : la société haut-savoyarde va faire son entrée dans l'indice MSCI France, a fait savoir le fournisseur d'indices MSCI. Cela lui ouvre les portes du MSCI Global Small Cap Index. Les changements seront effectifs le 31 mai.
  • Uniper (+9,5%) : Pour les analystes d'UBS, les deux groupes énergétiques Fortum et Uniper sont considérés comme des bénéficiaires potentiels de la loi sur la sécurité énergétique qui doit être réformée en Allemagne
  • SMA Solar (+11%) : Encore une histoire de recommandation positive. C'est Bankhaus Metzler qui recommande à ses clients d'acheter le titre en visant 45 EUR. L'analyste se contentait jusque-là de conserver les positions.
  • Fortum (+11,2%) : SEB Equities a relevé ce matin sa recommandation de conserver à acheter, en visant 19 EUR. Le groupe, qui a annoncé son départ de Russie, pourrait céder ses actifs à Gazprom ou Inter RAO, selon Kommersant. Idem que Uniper.
  • EQT AB (+7,8%) : EQT a accepté d'acheter un gestionnaire d'investissements résidentiels core plus et value-add basé aux Etats-Unis, Redwood Capital Group, selon un communiqué publié vendredi.
  • ArgenX (+6%) : La Deutsche Bank a relevé de conserver à acheter son opinion sur la biotech belge, qu'elle valorise 320 EUR par action.
  • STMicroelectronics (+5,9%) : Le titre du fabricant de puces électroniques franco-italien poursuit sur sa lancée. Hier, il a gagné 3,97% après la présentation de perspectives ambitieuses. Le groupe a annoncé viser un chiffre d'affaires annuel égal ou supérieur à 20 milliards de dollars entre 2025 et 2027 grâce à la demande soutenue des marchés de l'industrie, de l'automobile et des smartphones.

En baisse

  • UCB (-13,2%) : La FDA a fait savoir à la société qu'elle n'approuvera pas le traitement du psoriasis bimekizumab en l'état. L'autorisation de mise sur le marché sera donc retardée, une mauvaise nouvelle pour le laboratoire et pour ses objectifs 2022.
  • Financière de Tubize (-12%) : la société détient 35,2% d'UCB, par conséquent elle subit elle aussi le revers de son poulain.
  • Austevoll Seafood (-8,4%) : les vertus défensives des acteurs du saumon leur ont permis de largement surperformer les marchés cette année, mais les trimestriels qui viennent d'être publiés sont décevants, jugent les analystes.
  • Vestas (-4,4%) : Berenberg a abaissé sa recommandation d'acheter à conserver, en réduisant à 165 DKK son objectif. "Les difficultés de la chaîne d'approvisionnement se sont avérées beaucoup plus persistantes que prévu et la société prévoit désormais une perte d'EBIT pour 2022", regrette l'analyste.
© Zonebourse.com 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Sociétés"
20:21
20:04
19:59
19:46
19:26