Point sur les fortes variations du jour : parcours bijou pour Pandora, Sanofi à la peine

30/05/2022 | 10:32

Pourquoi ça monte ? Pourquoi ça baisse ? Quelques explications sur les variations inhabituelles qui affectent les actions sur la séance du jour. Seulement quand elles sont fiables et documentées : nous évitons autant que possible de raconter n'importe quoi. Les variations sont prises au moment de la rédaction de l'article.

En hausse

  • Countryside (+28%) : Inclusive Capital, 3e actionnaire de la société, négocie son rachat sur la base de 1,47 milliard de livres, soit 295 GBp l'action. Mais Countryside aurait repoussé les avances, ce qui n'empêche pas la spéculation puisque le titre cotait nettement plus bas que l'offre informelle.
  • Carmat (+9%) : Degroof Petercam a initié la couverture de la société de technologie médicale avec une recommandation à l'achat, en visant 25,40 EUR.
  • Aryzta (+7%) : Le boulanger industriel a relevé ses objectifs annuels, après des comptes neuf mois en amélioration. La croissance organique de l'exercice décalé est attendue entre 14% et 16%, contre 12% à 14% auparavant. Le groupe devrait continuer à relever ses prix pour faire face à l'inflation de ses coûts.
  • Pandora (+7%) : Le rebond des valeurs du luxe profite au bijoutier danois, même si son positionnement entrée de gamme en fait un acteur souvent moins prisé que ses illustres pairs européens. Le groupe avait révisé en hausse ses prévisions annuelles en début de mois.
  • Siemens AG (+3%) : La filiale Siemens Mobility a décroché un contrat de 8,1 milliards d'euros pour la fourniture de trains à grande vitesse destinés au nouveau système ferroviaire égyptien.

En baisse

  • Sanofi (-3,3%) : La FDA a informé le laboratoire que le lancement de l’essai pour appuyer la demande de transfert de Cialis sur le marché de l’automédication avait été différé en raison de motifs liés au protocole de l’essai.
  • Cellnex (-2%) : L'Espagnol envisage un partenariat avec la société d'investissement canadienne Brookfield Asset Management pour l'acquisition conjointe de la filiale de tours de Deutsche Telekom, selon Bloomberg. Redburn est passé d'acheter à neutre sur le dossier.
  • Orange (-2%) : Les investisseurs se détournent des dossiers défensifs pour ne pas manquer un éventuel retournement du marché. Swisscom, Deutsche Börse ou Proximus en font aussi les frais.
© Zonebourse.com 2022
Copier lien
Dernières actualités sur "Sociétés"
12:44
12:40
12:39
12:28
12:16