Prêts pour le 'rally' de fin d'année ?

Envoyer par e-mail
08/11/2018 | 07:04
Les financiers ont été rassurés par les résultats des élections de mi-mandat aux Etats-Unis, qui semblent avoir sonné le signal d'une reprise des indices. Le retour à la réalité passera aujourd'hui par la décision de la Fed sur ses taux, un statu quo probable avant un nouveau tour de vis en décembre. Le CAC40 a démarré en hausse de 0,2% sur les 5 150 points sur une nouvelle série de publications d'entreprises lancée ce matin par la Société Générale.

La séance avait de quoi décoiffer jusqu'à Donald Trump à Wall Street hier, notamment grâce aux valeurs de croissance, puisque le Nasdaq a clôturé sur un gain de plus de 3% pour repasser le cap symbolique des 7 200 points. Le Président américain, désormais confronté à une Chambre des représentants dominée par les Démocrates, s'est vengé sur Jeff Sessions. Le ministre de la justice ("procureur général") est remplacé par son directeur de cabinet, Matthew Whitaker. Quel est le rapport entre Sessions et la Bourse me direz-vous ? Il y en a au moins un : les actions liées à l'industrie du cannabis ont pris la pente ascendante hier, car le procureur général sortant est un farouche opposant à la légalisation de la marijuana aux Etats-Unis.
 

Pas besoin de commentaires : une belle séance hier (Source Bloomberg - Cliquer pour agrandir)
 
Plus sérieusement, les investisseurs, sur la défensive après une rentrée très compliquée sur les marchés actions, semblent reprendre des positions longues, pour ne pas rater un éventuel rebond de fin d'année. Un regain d'optimisme souvent contagieux. Les prochaines séances nous diront si le phénomène s'auto-alimente. Statistiquement, novembre et décembre sont des mois positifs pour les actions et l'issue, sans grande surprise, des "Midterms" aux Etats-Unis contribue à apaiser le climat. En Europe, l'actualité sur le Brexit, sur courant alternatif, revient en force avec des informations concordantes selon lesquelles Theresa May a soumis un projet de texte à ses ministres, laissant penser qu'une position sera bientôt arrêtée.
 
Siemens, AstraZeneca et Deutsche Telekom en Europe et Walt Disney aux Etats-Unis sont les plus grosses capitalisations à présenter leurs trimestriels. En France, Société Générale, Natixis, Legrand, Sodexo, JCDecaux, Eurazeo et Rubis sont aussi de la partie.
 
Les temps forts économiques du jour
 
Au programme du jour, l'emploi en Suisse (7h45), les balances commerciales pour l'Allemagne (8h00) et la France (8h45), puis le Bulletin économique de la BCE (10h00) et les prévisions économiques mises à jour de la Commission européenne (11h00). Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage (14h30, consensus 214 000) permettront de patienter jusqu'à 20h00 et la décision de la Fed sur ses taux (consensus statu quo).
 
L'euro a finalement baissé hier et reste dans le rouge face au billet vert ce matin, à 1,1429 USD. L'once d'or pâtit du retour de l'appétit pour le risque, à 1 223 USD. Le pétrole est stable, à 72 USD pour le Brent et 61,70 USD pour le WTI. Le taux de l'emprunt d'état américain à 10 ans recule légèrement à 3,23%, après sa poussée de la veille.
 
Les principaux changements de recommandations
                                                                                                                       
  • Commerzbank passe de conserver à acheter sur 1&1 Drillisch, malgré un objectif ramené de 60 à 55 EUR.
  • Jefferies rehausse de 19,50 à 21 EUR son objectif sur Ahold Delhaize, en restant à conserver.
  • Goldman Sachs rehausse de 1 465 à 1 530 CHF son objectif sur Barry Callebaut mais reste vendeur.
  • Morgan Stanley réduit de surpondérer à pondération en ligne sa recommandation sur CGG avec un objectif ramené de 3,30 à 2,60 EUR.
  • Société Générale reste acheteur de Crédit Agricole, mais réduit de 16,60 à 16 EUR son objectif.
  • Goldman Sachs passe de vendre à neutre sur Davide Campari, revalorisé de 6,30 à 7,40 EUR.
  • GreenSome Finance rehausse de 56,30 à 58,20 EUR son objectif sur Delta Plus, en restant acheteur. 
  • Oddo BHF revalorise Electricité de France de 14 à 18 EUR en restant à l'achat.
  • DZ Bank réduit de 8,50 à 7,50 EUR son objectif sur ElringKlinger en restant à conserver. 
  • Fearnley passe d'alléger à accumuler sur Grieg Seafood, en visant 127 NOK.
  • Liberum réduit de 24,50 à 20 EUR son objectif sur Lufthansa, en restant à conserver.
  • Société Générale reste à l'achat sur M6 mais avec un objectif ramené de 21,60 à 21 EUR.
  • JP Morgan reste à surpondérer sur Maisons du Monde, dont l'objectif recule de 37 à 33 EUR.
  • Jefferies reste acheteur sur Maisons du Monde, dont l'objectif recule de 44 à 35 EUR.
  • Jefferies abaisse de 42 à 38 SEK son objectif sur Munters, en restant à conserver.
  • Barclays revalorise Nestlé de 83 à 84 CHF en restant à pondération en ligne.
  • Société Générale reste à conserver sur Orpea, mais avec un objectif ramené de 122 à 115 EUR.
  • Berenberg reste à conserver sur Pandora, mais réduit de 470 à 432 DKK son objectif.
  • GreenSome Finance abaisse de 46,70 à 39 EUR son objectif sur Sogeclair, en restant acheteur.
  • Liberum réduit de 530 à 400 GBp son objectif sur Sophos, en restant acheteur. 
  • Commerzbank passe de conserver à acheter sur United Internet, malgré un objectif ramené de 58 à 52 EUR.
  • Jefferies abaisse de 52 à 42 EUR son objectif sur Voestalpine, mais reste acheteur.
  • JP Morgan abaisse de neutre à souspondérer son avis sur Wereldhave, en visant 32,50 EUR contre 35 EUR précédemment.
 
L’actualité des sociétés
 
L'Oréal mise sur le bio pour relancer ses produits grand public. Sanofi a les faveurs du 'NEJM' pour Praluent. Archos décale le résultat de son augmentation de capital au 9 novembre. AirAsia voudrait convertir des commandes d'Airbus A320neo en A321neo. TFF Group se renforce aux Etats-Unis. Sword signe des contrats avec Bruxelles, Mersen remporte des projets en Inde. TechnipFMC publiera ses prévisions 2019 dès le 12 décembre. Plusieurs publications d'entreprises moyennes, dont Maisons du Monde (avertissement), Geci, Delta Plus, Sogeclair, Neurones, PCAS, Claranova, Txcell
 
UBS s'attend à être poursuivie aux Etats-Unis pour des faits remontant à la crise des subprimes. Boeing publie un rappel de sécurité pour le B737MAX après le crash de Lion Air. Samsung a prévu d'investir 22 milliards de dollars dans les technologies liées à l'IA d'ici 2020. Qualcomm déçoit avec des chiffres grevés par la fin de certains contrats avec Apple. Ryanair et son tumultueux patron Michael O'Leary assignés par un actionnaire mécontent aux Etats-Unis. Amazon lance une boutique pour les petits producteurs français. Kraft Heinz Canada vend des fromages à Parmalat.
Anthony Bondain
© Zonebourse.com 2018
Envoyer par e-mail