RÉACTIONS à l'incendie de Notre-Dame de Paris

Envoyer par e-mail
15/04/2019 | 21:14

(Actualisé avec Xi Jinping)

PARIS, 16 avril (Reuters) - Voici les principales réactions en France et à l'étranger à l'incendie qui a ravagé une partie de la cathédrale Notre-Dame de Paris lundi soir :

EN FRANCE

EMMANUEL MACRON, président, sur Twitter :

"Notre-Dame de Paris en proie aux flammes. Émotion de toute une nation. Pensée pour tous les catholiques et pour tous les Français. Comme tous nos compatriotes, je suis triste ce soir de voir brûler cette part de nous."

EDOUARD PHILIPPE, Premier ministre, sur Twitter :

"Notre tristesse est au-delà des mots mais nous sommes encore dans le combat. Ce soir les pompiers se battent, héroïques, contre le feu, pour préserver ce qui peut l'être."

ANNE HIDALGO, maire de Paris, sur Twitter :

"Je n'ai pas de mot assez fort pour exprimer la douleur que je ressens face à Notre-Dame ravagée par les flammes. Ce soir, tous les Parisiens et Français pleurent cet emblème de notre Histoire commune. De notre devise, nous tirerons la force de nous relever. Fluctuat nec mergitur."

AUDREY AZOULAY, directrice générale de l'Unesco, sur Twitter :

"Immense émotion devant le dramatique incendie à la cathédrale Notre-Dame de Paris, inscrite au Patrimoine mondial depuis 1991. L'UNESCO suit de près la situation et se tient aux côtés de la France pour sauvegarder et réhabiliter ce patrimoine inestimable."

NICOLAS SARKOZY, ancien président, sur Twitter

"J'éprouve une profonde tristesse devant cette tragédie. La France est touchée dans sa chair, dans son coeur, dans son identité, dans son histoire. Je veux partager ma peine avec les catholiques et avec tous les Français pour qui Notre Dame est un symbole. Que chacun se mobilise d'ores et déjà pour aider à la reconstruction."

JEAN-LUC MÉLENCHON, chef de file de La France insoumise, à la presse :

"Notre-Dame est depuis plus d'un millier d'années le métronome."

"Je n'ai pas la tête à la politique pour au moins 24 heures, le temps de m'avaler cette terrible réalité (...) Ce bâtiment est un membre de notre famille à tous et, pour l'instant, nous sommes en deuil."

MARINE LE PEN, présidente du Rassemblement national, sur Twitter :

"Les dégâts sont terrifiants. Tous les Français ce soir ressentent un chagrin infini et un vertigineux sentiment de perte."

OLIVIER FAURE, premier secrétaire du Parti socialiste, sur Twitter :

"Immense émotion devant ces images du feu dévorant Notre-Dame. Soutien aux pompiers mobilisés. Pensée pour les fidèles et pour tous ceux qui n’ayant pas la foi sont attachés à ce joyau de notre histoire."

MGR MICHEL AUPETIT, archevêque de Paris, sur Twitter :

"A tous les prêtres de Paris (...) Prions. Si vous le souhaitez, vous pouvez faire sonner les cloches de vos églises pour inviter à la prière."

À L'ÉTRANGER

VATICAN

"Le Pape est proche de la France, il prie pour les catholiques français et pour la population parisienne sous le choc du terrible incendie qui a ravagé la cathédrale #NotreDame. Il assure de ses prières tous ceux qui s'efforcent de faire face à cette situation dramatique", a déclaré le porte-parole du pape François, Alessandro Gisotti, sur Twitter.

"Notre-Dame restera toujours - et nous l'avons vu ces dernières heures - un endroit où croyants et non-croyants peuvent se rassembler dans les moments les plus dramatiques de l'histoire de France", a également dit Alessandro Gisotti.

DONALD TRUMP, président des Etats-Unis, lors d'un déplacement dans le Minnesota :

"L'incendie à Notre-Dame de Paris est le genre d'événements auquel peu de gens ont assisté."

"C'est l'un des plus beaux trésors du monde (...) peut-être plus précieux que n'importe quel musée dans le monde (...) Ça fait partie de notre culture, de nos vies."

VLADIMIR POUTINE, président russe, dans un message à Emmanuel Macron.

"Notre-Dame est un symbole historique de la France, un trésor inestimable de la culture européenne et mondiale, l'un des plus importants sanctuaires de la chrétienté. Cette tragédie qui s'est produite la nuit dernière à Paris plonge le coeur des Russes dans la douleur."

XI JINPING, président chinois, dans un message à Emmanuel Macron :

"Le peuple chinois partage le sentiment de douleur profond du peuple français et la Chine pense que la France, avec le soutien de la communauté internationale, réussira à reconstruire la cathédrale", a déclaré Xi Jinping, selon le ministère chinois des Affaires étrangères.

ANGELA MERKEL, chancelière allemande, via son porte-parole Steffen Seibert, sur Twitter :

Notre-Dame est un "symbole de la France et de notre culture européenne".

LA REINE ELISABETH D'ANGLETERRE s'est déclarée "profondément attristée" par l'incendie, dans un message à Emmanuel Macron.

"J'exprime ma sincère admiration pour les membres des services de secours qui ont risqué leur vie pour tenter de sauver cet important monument national. Mes pensées et mes prières vont à ceux qui pratiquent leur foi dans la cathédrale et à toute la France en ces moments difficiles."

THERESA MAY, Première ministre britannique, sur Twitter :

"Mes pensées vont aux Français ce soir et aux services d’urgence qui luttent contre le terrible incendie de la cathédrale Notre-Dame."

PEDRO SANCHEZ, président du gouvernement espagnol, sur Twitter :

"L’incendie de Notre Dame est une catastrophe pour la France et pour l’Europe. Les flammes ravagent 850 ans d’histoire, d’architecture, de peinture et de sculpture. Cela va être difficile à oublier. La France peut compter sur nous pour récupérer la grandeur de son patrimoine."

JEAN-CLAUDE JUNCKER, président de la Commission européenne, sur Twitter :

"Je suis minute par minute l'incendie dont Notre-Dame de Paris est la proie. Notre-Dame de Paris appartient à l'humanité toute entière. Quel triste spectacle. Quelle horreur. Je partage l'émotion de la nation française qui est aussi la nôtre."

DONALD TUSK, président du Conseil européen, sur Twitter :

"Notre-Dame de Paris est Notre-Dame de toute l’Europe. We are all with Paris today." (Simon Carraud et Marine Pennetier, édité par Jean-Baptiste Vey et Jean-Stéphane Brosse)

© Thomson Reuters 2019
Envoyer par e-mail